La tête en friche

Couverture
rouergue littérature - 222 pages
Germain est l’idiot du quartier, il passe son temps à prendre du bon temps, avec sa copine et ses copains de bistro. Jusqu’à ce qu’il rencontre au jardin public une vieille dame très cultivée qui le fait entrer dans le monde des livres et des mots. Son rapport aux autres et à lui-même en est bouleversé. Mais il n’en perd pas pour autant sa verve et sa lucidité décapantes... Un vrai plaisir de lecture et un roman émouvant. Un hommage aux livres, à Camus, Gary et Sepulveda.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

La tête en friche

Avis d'utilisateur  - jade1708 - Babelio

Attention risque de spoilers : Un roman étonnamment attachant et plaisant à lire. Pour commencer, le personnage de Germain a été un réel coup de cœur. Je ne m’attendais pas à me prendre d’affection ... Consulter l'avis complet

La tête en friche

Avis d'utilisateur  - Sevlipp - Babelio

Histoire d'amitié entre Germain, un gentil garçon considéré comme un peu idiot par les habitants de son village, et Margueritte, vieille dame très cultivée qui l'intimide. C'est deux là se sont ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2011)

Née en 1957 près de Bordeaux, Marie-Sabine Roger vit désormais en Charente. Depuis quinze ans, elle se consacre entièrement à l’écriture. Auteur jeunesse important, avec plus d’une centaine de livres à son actif, elle accède à la notoriété en littérature générale avec La Tête en friche, publié en 2008 dans la brune, adapté au cinéma par Jean Becker, avec Gérard Depardieu dans le rôle principal. Son deuxième titre publié au Rouergue, Vivement l’avenir (2010), a obtenu le prix des Hebdos en région et le prix Handi-livres, son troisième, Bon rétablissement, a reçu le prix des lecteurs de l’Express. Il a également été adapté au cinéma par Jean Becker. Son quatrième roman, Trente-six chandelles, est paru en 2014. Ses romans sont traduits à l'étranger dans plusieurs langues, avec succès.

Informations bibliographiques