Le Bon Soldat

Couverture
L'Archipel, 4 juil. 2018 - 232 pages

Le soldat Edward Ashburnham a tout l'air d'un gentleman, et Leonora d'une parfaite épouse. Mais les apparences sont trompeuses... Un classique introuvable de la littérature britannique, le meilleur roman depuis Henry James" selon Graham Green."
John et Florence Dowell, trentenaires américains venus prendre les eaux à Nauheim, en Allemagne, y ont fait la connaissance du capitaine Edward Ashburnham et de sa jeune épouse, la belle et distinguée Leonora. Au fil des ans, leur amitié est devenue plus intime. À la veille de la guerre, ils forment un quatuor indestructible.Mais connaît-on vraiment ses amis, a fortiori s'ils sont anglais et ont la réputation de former un ménage modèle ? Et pourquoi John Dowell a-t-il décidé de se délivrer par écrit d'une vision qui le hante : le soudain anéantissement de leur " petit clan " ? Quatre jours ont suffi, en effet, pour que neuf années d'entente cordiale s'effondrent tel un château de cartes...Sans les confidences de Leonora, jamais Dowell n'aurait imaginé que le loyal Ashburnham, soldat d'élite, homme intègre et mondain à qui l'on eût confié la garde de sa femme, était un être vicié. À mesure qu'apparaît l'étendue de la supercherie, c'est de la bourgeoisie britannique elle-même que Ford Madox Ford écaille le vernis dans ce roman novateur.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2018)

Ford Madox Ford (1873-1939) est un romancier, poète et critique britannique. Proche de Joseph Conrad, avec qui il coécrit Les Héritiers et L'Aventure, il publie son premier livre, La Chouette brune, en 1891, alors qu'il n'a que dix-huit ans. Il publiera plus d'une quarantaine de textes, romans, nouvelles, critiques, dont Le Bon soldat (1915), qui lui assure une renommée universelle. Installé en France depuis 1920, il s'éteint à Deauville en 1939.

Informations bibliographiques