Le Parfait Wagnérien. Traduction originale, par Augustin et Henriette Hamon

Couverture
F. Aubier, 1933 - 191 pages
1 Commentaire
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

jJai vu Walkyrie de Chereaux:paix a son amme.
La musique wagnerienne n'allait pas du tout avec une mise en scene qui donnait impression d'une piece du theatre completement etrangere. ...a la
muisque et le libretto...
La merite du Chereau est d'avoir cherché a innové une opera(Le Rheingold)de son aura conservatrice.
Quand a Le Parfait Wagnerian de G.B.Shaw,ce dernier ne fut JAMAIS inspiré par Marx mais createur du "paradis sur terre"soit le mouvement fabien(Fabius Cunctator)dont l'ideologie prone que en gagne tout bataille ...en reculent!
Paix a l'amme de Patrice CHEREAU..objectivité post mortem lui donne pas la gloire du ce Ring lourd et imbibé d'une ideologie etrangere a Wagner
 

Informations bibliographiques