Temps du droit (Le)

Couverture
Odile Jacob, 1 nov. 1999 - 376 pages
0 Avis
La question du temps ne cesse de se poser au droit et à la société, entre amnistie et imprescriptibilité, mesures d’urgence et développement durable, droits acquis et lois rétroactives, respect du précédent et revirements de jurisprudence. Comment donc équilibrer stabilité et changement ? Comment fonder la mémoire collective tout en s’affranchissant d’un passé traumatique ou obsolète ? Comment garantir le futur par des règles, tout en les révisant quand il le faut ? Le temps, c’est de l’argent, dit l’adage populaire. Partant, au contraire, de l’idée que le temps c’est du sens et qu’il s’institue plus qu’il ne se gagne, ce livre pose les conditions d’un temps public, véritable enjeu de démocratie. Juriste et philosophe, spécialiste des droits de l’homme et du droit de l’environnement, François Ost enseigne à Bruxelles (facultés universitaires Saint-Louis). Il dirige l’Académie européenne de théorie du droit et préside la Fondation pour les générations futures.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Ouverture
9
Quatre figures de la détemporalisation La nostalgie de léternité
22
Chapitre premier Mémoire Lier le passé
39
La tradition un passé recomposé
52
lapologie de limparfait
67
engager le futur
166
le paradoxe du futur
181
le futur syncopé
187
le futur maîtrisé
198
LÉtat tel un phénix qui ne meurt jamais
205
Le constituant et les Sirènes
219
À tous présents et à venir salut
229
le futur valorisé
240
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques