Le féminisme n'a jamais tué personne

Couverture
" C'est avec des méthodes pacifiques et souvent avec humour que les féministes demandent, depuis 1848, l'égalité des droits entre hommes et femmes. Organisé à l'échelle internationale depuis plus d'un siècle, le féminisme a suscité presque partout la critique, le mépris, et même parfois des haines meurtrières. [...] Par sa contestation de la domination masculine et de la soumission féminine, le féminisme touche aux fondements de l'organisation sociale et des relations entre les sexes. Pourtant, il se distingue des autres mouvements sociaux par son caractère de résistance active et sans violence, car il en appelle à l'intelligence et à la conscience de l'autre. C'est pourquoi le féminisme est un véritable humanisme. "
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Histoire d'un engagement

Avis d'utilisateur  - Veneziano - CritiquesLibres.com

Florence Montreynaud, créatrice des Chiennes de garde, mais également historienne et écrivaine, vient expliquer, presque justifier sa démarche féministe, ancienne de quarante ans. Y recourir tient du ... Consulter l'avis complet

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
9
Section 2
11
Section 3
37
Section 4
39
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques