Le génie et la folie en peinture, musique, littérature

Couverture
Odile Jacob, 2007 - 246 pages
0 Avis
Les crises hallucinatoires de Rimbaud ; les phases maniaco-dépressives de Goethe, Nerval, Schumann ; l'angoisse de Munch ; la dépendance aux drogues de Coleridge, Baudelaire, Cocteau ; les frasques caractérielles de Michel-Ange ou les excentricités de Satie ; les tendances suicidaires de Gauguin, Van Gogh, Woolf ; l'effondre-ment de Nietzsche ou Camille Claudel ; la schizophrénie d'Artaud ; la dépression de Beethoven, Pessoa ou Wittgenstein : en littérature, en peinture, en musique, on pourrait allonger à l'infini la liste des personnalités d'exception chez qui génie et folie se sont côtoyés. L'exaltation créatrice se mêle alors à la mélancolie, à la manie, au délire. Philippe Brenot explore ces destinées hors du commun qui posent cette question centrale : la création puise-t-elle toujours sa source dans la souffrance intérieure ? Et le génie passe-t-il nécessairement par la démence ou l'accablement ? Quand les avancées de la psychiatrie éclairent le mystère de la création...
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
13
LA NATURE DU GÉNIE
39
LES MÉCANISMES DU GÉNIE
75
LES LIMITES DU GÉNIE
156
LE SECRET DU GÉNIE
184
CONCLUSION
209
ANNEXES
217
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques