Le mobilier du XXe siècle: dictionnaire des créateurs

Couverture
Éditions de l'amateur, 1994 - 693 pages
0 Avis
De l'Art Nouveau aux sièges-sculptures, des ébénistes aux designers en passant par les ensembliers, le XXe siècle est celui de toutes les audaces dans le domaine du mobilier. Les innovations succèdent aux innovations, les nouveaux matériaux se multiplient et se perfectionnent, de nouvelles méthodes de fabrication permettent une meilleure diffusion. Avec plus de 600 noms répertoriés et 950 illustrations, le dictionnaire de Pierre Kjellberg est le miroir de ce siècle, qui a débuté à la Fin du XIXe avec l'Art Nouveau. Il ne se limite pas, bien sûr, à l'Hexagone. L'extension des moyens de communication, la multiplication des expositions et des rencontres ont provoqué un formidable brassage d'idées et de techniques. Ainsi, on ne saurait aborder le mobilier de la première moitié du XXe siècle sans mentionner des personnalités aussi importantes que les Belges Horta et Van de Velde, l'Ecossais Mackintosh, l'Autrichien Hoffmann, l'Espagnol Gaudi ; tout comme on ne saurait occulter, à partir des années cinquante, le rôle de l'Italie - la créativité de ses designers, tels Sottsass, Gatti, Branzi, Pesce ou Mario Botta, le dynamisme de ses industriels du mobilier - et, bien évidemment, celui de la Scandinavie et des Etats-Unis. Participant aux grands mouvements, quand ils n'en sont pas les instigateurs, de Gallé à Wilmotte, de Ruhlmann à Mourgue, sans oublier Le Corbusier, dont l'influence est encore notable, les Français restent très présents. Pierre Kjellberg couvre avec clarté la totalité du siècle : beaucoup de jeunes créateurs sont présentés pour la première fois au lecteur. A la suite des "livres blancs" consacrés aux deux siècles précédents, dans la même collection et avec la même rigueur, Le Mobilier du XXe siècle est le premier ouvrage de référence sur un domaine à la fois "quotidien" et pourtant mal connu du public.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques