Le musical: essai sur les fondements anthropologiques de l'art

Couverture
Klincksieck, 1976 - 320 pages
Pour la musicologie, comme pour la nouvelle critique, l'ouverture au monde moderne engage un débat dont l'enjeu, qu'on le veuille ou non, est des recherches anthropologiques contemporaines et en prenant comme pivot de réflexion l'art musical (en raison à la fois du caractère remarquablement systématisé de son matériau et de son rapport tout à fait privilégié au rythme), de procéder à une répétition, pour nous, hommes d'aujourd'hui, des Interrogations fondamentales sur l'art formulées par ces penseurs essentiels qui sont nom Kant, Hegel, Nietzsche et Heidegger. D'où le sens d'une recherche sur le musical : aller en direction d'une part des assises profondes de la musique, cette infrastructure où, par une élaboration déterminée de son matériau de base, une œuvre entre en culture et signe sa modernité, et, d'autre part, de ce qui est sous-jacent à tous les autres arts comme leur dimension dionysiaque même, à savoir cette essence rythmique, principe générateur de toute forme autonome et instauratrice d'une communication qui n'est plus discours mais présence. A chacun de décider alors si l'art n'est finalement, comme le pensait Freud, qu'une " douce narcose " et une bienfaisante illusion, ou si au contraire il a valeur d'authentique expérience spirituelle.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

1 La notion dexpression
11
5 Compétence et style
20
7 Styles naturels et styles culturels
27
Droits d'auteur

6 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques