Le roman de Girard de Viane

Couverture
Imp. de P. Regnier, 1850 - 208 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 1 - N'ot ke .111. gestes en France la garnie: Dou roi de France est la plus seignorie Et de richesce et de chevallerie. Et l'autre après (bien est drois que je die), Est de Doon à la barbe floric, Gel de Maiance qui tant ot baronie.
Page 4 - Bertrans en .1. vergier pensi , Uns gentis clers , qui ceste chanson fist A un jeudi , quand dou mostier issi , Ot escouté .1. gaillart pallerin , Qui ot S. Jaique aoré et servi Et par S. Pierre de Rome reverti. Cil li conta , ce que il soit de li , Les aventures , que à repaire oï , Et les grans poines que Dam Girars soufri Ains qu'il eust Viane.
Page 155 - Et s'il ne l' fait tot à ma volanté], Qu'il ne le voille otroier ne graer, 0 vos irai léans en la cité. Ne li faut guerre en trestot son aé. » Olivier l'ot ; si l'en a mercié. Andous ses mains en tent vers Dame Dé, — Glorious Sire, vos soiés aoré ! Que vers cest home m'avés hué acordé. Sire Rollant, ne vos soit pas celé, Je vos aim plus que home qui soit né. Ma suer vos doing volantiers et de gré Par tel covant , com je vos ai conté , Que vers Karlon soiens bien acordé. Or délasciez...
Page 168 - Je l' vos dirai , si respondi li Rois : Vos arés pais itel corn vos vodrois. En douce France votre commant ferois : De mes forfais vous en pardon les drois ; Le tiers donier vos en doing et otrois. Bien iert venus , qui vos i amerois , Et mal baillis qui de rien vos hairois.
Page 93 - Qui ceste aroit à moilier et à per, Bien poroit dire : de bon ore fus nés ! » Et la bele Aude n'ia plus demoré: Lanbert saisi par l'escu d'or bendé.
Page 155 - Rollant parlat au corage aduré : — Sire Olivier , ja ne vos iert celé , Je vos plevis la moie loialté Que plus vos aim que home qui soit né , Fors Karlemain li fort Roi coroné. Puisque Deus veut que soions acordé , Jamais n'arai ne chastel , ne cité , Ne bosc, ne ville, ne tor, ne fermeté, Que n'i partiez, foi que je doi à Dé ! Aude panrai , sé il vos vient en gré ; Et sé je puis , ains .1111. jors passé , Aurez au Roi et pais et amisté. Et s'il ne l...
Page 171 - Des , dist la Dame, tu en sois aorez ! Qui une nuit le poroit osteler, Dedans Viane servir et onorer, Toz ses lignaiges en seroit élevés. » Dist Girars : — Dame, bon loisir en avez De faire son service. » Oiez, Seignor, Deus vos soit en aûe ! Ceste chanson n'est pas par tot seue. Tel vos en chante, ne l'a point retenue La droite ystoire, qu'avés ci entendue, Si comme Karle à la barbe chanue Fut pris chasçant en la selve menue. Quant l'en menat en la cité crémue Li Dus Girars, com oisel...
Page 26 - Pulles davon berichten): Dire lor puis, ja ne le quier celer, Que nos servons Karlemain le ber. Girars mes frère fait le mangier haster En la cosine : ne l'en poions geler.
Page 17 - ... au dehors? — Que Dieu te maudisse » , lui répond superbement Renier. « Li cuers n'est mie ne ou vair ne » ou gris; — Ens est ou ventre là où Deus l'a assis. — » Tels est or riches qui de cuer est faillis, — Et tels est » povres qui est fiers et hardis*.
Page 82 - ... perdirent la vie. Karles le Rois ne s'aseura mie Devant Viane la fort cité antie : Si fut logiés o sa grant baronie. Tot environ ot la terre gastie Et mainte ville essillie et brisie , Les bois gastés et la proie acoillie, A buez et vaches et autre menantie. Les gens s'enfuient : n'osent demorer mie : Lor maisons laissent et lor grant guaignerie. Molt est la terre d'environ apovrie. Tot l'at Karle à son voloir essilie, Ne mais Viane, qu'il ne pot panre mie. Ains i ot siet .v11. ans à ost...

Informations bibliographiques