Le texte du roman: approche sémiologique d'une structure discursive transformationnelle

Couverture
Walter de Gruyter, 1970 - 209 pages
1 Commentaire
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

INTRODUCTION
9
DU SYMBOLE AU SIGNE
25
LA MÉTHODE TRANSFORMATIONNELLE ET SON APPLICATION
36
LA TRANSFORMATION ACTANTIELLE
79
LA GÉNÉRATION DES COMPLEXES NARRATIFS
120
LA COSMOGONIE ROMANESQUE
177
CONCLUSION
188
INDEX DES PRINCIPAUX TERMES
205
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Références à ce livre

Tous les résultats Google Recherche de Livres »

À propos de l'auteur (1970)

Nee en Bulgarie, Julia Kristeva est ecrivain, psychanalyste, membre de l'Institut universitaire de France et enseignante a l Universite Paris Diderot-Paris 7; elle y dirige l Ecole doctorale - langue, litterature, image - et le Centre Roland Barthes. Elle est docteur honoris causa de nombreuses universites et membre titulaire de la Societe psychanalytique de Paris. Elle siege au Conseil economique et social et est presidente d honneur du Conseil national - Handicap: sensibiliser, informer, former. - En 2004, Julia Kristeva a recu, en Norvege, le prix Holberg; en 2006, a Breme, elle se voit decerner le prix Hannah Arendt pour la pensee politique. Julia Kristeva est l auteur d une trentaine d ouvrages, romans et essais parmi lesquels: "Etrangers a nous-memes" (Fayard, 1988), "Les Samourais" (Gallimard, 1992), "Les Nouvelles Maladies de l'ame" (Fayard, 1993), "Possession" (Fayard, 1996), "Sens et non-sens de la revolte" (Fayard, 1996), "La Revolte intime" (Fayard, 1997), "Le Genie feminin: Hannah Arendt, tome 1" (Fayard, 1999), "Melanie Klein, tome 2" (Gallimard, 2003), "Colette, tome 3" (Fayard, 2002), "La Haine et le Pardon" (Fayard, 2005), "Meurtre a Byzance" (Fayard, 2004), "Pouvoirs et limites de la psychanalyse, tomes I, II, III" (Fayard, 1996/1997/2005), "Seule, une femme" (editions de l'Aube, 2007), "Colette: un genie feminin" (editions de l'Aube, 2007), "Cet incroyable besoin de croire" (Bayard, 2007).

Informations bibliographiques