Les Poules

Couverture
Société des Ecrivains, 15 nov. 2010 - 142 pages
Lui : réalisateur un rien don Juan... ou plutôt héritier de Casanova puisque l’on se situe sous les cieux romains. Un homme qui aime les jeux de l’amour et de la séduction, les attirances qui se renforcent doucement, lentement, au fil des mots, les jeux de cache-cache et les pièges tendrement tendus à l’autre... Un habitué d’un petit restaurant qui est devenu le théâtre de ses rencontres amoureuses, badines, où il exerce son magnétisme tout autant qu’il se laisse séduire par les femmes qu’il y croise... Un peu dandy et désabusé encore, trop fin observateur, croquant sans pitié la faune humaine qui l’entoure... Un homme que l’on pourrait croire cynique, et pourtant ne serait-ce pas l’unique amour qu’il rechercherait ? Atmosphère opaque, discussions elliptiques, paroles à décoder, jeux de regard et réflexion sur la séduction pour une oeuvre romanesque qui dévoile les troubles d’un homme qui sonde ses relations aux femmes. Derrière un titre qui n’est pas sans rappeler les oeuvres de l’absurde, dans un décorum épuré et qui serait presque vaporeux s’il ne se donnait en quelques détails saillants, ce roman a la saveur des nuits spleenétiques d’insomnie et de déambulations.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Gianni FASCIANI - nouveau roman LES POULES
http://livre.fnac.com/a3384071/Gianni-Fasciani-Les-poules
Lui : réalisateur un rien don Juan… ou plutôt héritier de Casanova puisque l’on se situe sous
les cieux romains.
Un homme qui aime les jeux de l’amour et de la séduction, les attirances qui se renforcent doucement, lentement, au fi l des mots, les jeux de cache-cache et les pièges tendrement tendus à l’autre…
Un habitué d’un petit restaurant qui est devenu le théâtre de ses rencontres amoureuses,badines, où il exerce son magnétisme tout autant qu’il se laisse séduire par les femmes qu’il y croise… Un peu dandy et désabusé encore, trop fi n observateur, croquant sans pitié la faune humaine
qui l’entoure…
Un homme que l’on pourrait croire cynique, et pourtant ne serait-ce pas l’unique amour qu’il rechercherait ?
Atmosphère opaque, discussions elliptiques, paroles à décoder, jeux de regard et réfl exion sur la séduction pour une oeuvre romanesque qui dévoile les troubles d’un homme qui sonde ses relations aux femmes.
Derrière un titre qui n’est pas sans rappeler les oeuvres de l’absurde, dans un décorum épuré et qui serait presque vaporeux s’il ne se donnait en quelques détails saillants, ce roman a la saveur
des nuits spleenétiques d’insomnie et de déambulations.
 

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
7
Section 2
11
Section 3
13
Section 4
93
Section 5
95
Section 6
115
Section 7
131
Section 8
141
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques