Les Transformations Silencieuses

Couverture
LGF/Le Livre de Poche, 2010 - 155 pages
2 Avis
Grandir, vieillir, mais également l'indifférence qui se creuse, jour après jour, entre les anciens amants, sans qu'ils s'en aperçoivent ; comme aussi les révolutions se renversant, sans crier gare, en privilèges ; ou bien encore le réchauffement de la planète : autant de modifications qui ne cessent de se produire devant nous, mais si continûment qu'on ne les perçoit pas. Mais on en constate soudain le résultat - qui nous revient en plein visage. Or, si cette transformation continue nous échappe, c'est sans doute que l'outil de la philosophie grecque, pensant en termes de formes déterminées, échouait à capter cet indéterminable de la transition. De là l'intérêt à passer par la pensée chinoise pour prêter attention à ces " transformations silencieuses " : sous le sonore de l'événement, elles rendent compte de la fluidité de la vie et éclairent les maturations de l'Histoire tout autant que de la Nature. De notion descriptive, on pourra en faire alors un concept de la conduite, stratégique comme aussi politique : face à la pensée du but et du plan, qui a tant obsédé l'Occident, s'y découvre l'art d'infléchir les situations sans alerter, d'autant plus efficace qu'il est discret.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Complexe !

Avis d'utilisateur  - Pepe - Fnac

Cet essai a le mérite de nous emmener dans le réflexion du concept de la transformation silencieuse mais il est réservé à une population érudite et savante dont je ne fait pas partie : j'ai du ouvrir ... Consulter l'avis complet

Les transformations silencieuses

Avis d'utilisateur  - Critizen - CritiquesLibres.com

Dans cet essai, François Jullien considère « les transformations silencieuses » comme les éléments d'un changement que nous ne savons pas percevoir. Cette transformation s'opère « sans crier gare ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2010)

Francois Jullien est Professeur de l'Universite Paris-Diderot, titulaire de la chaire sur l'alterite au College d'etudes mondiales de la Fondation Maison des Sciences de l'homme.

Informations bibliographiques