Les bienfaits du toucher

Couverture
Payot & Rivages, 2006 - 250 pages
Les sociétés occidentales se sont détournées du toucher, qui est pourtant l'un des sens les plus essentiels. S'appuyant sur les travaux pionniers (Ashley Montagu, Harry Harlow) et sur les études récentes, T. Field montre ici les conséquences physiques et mentales d'une déprivation sensorielle, et rappelle que les mains transmettent chaleur et affection.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Références à ce livre

Informations bibliographiques