Les personnes déplacées internes en Afrique: repères juridiques et réalités : contribution à l'étude de la convention de Kampala

Couverture
Editions Publibook, 2018 - 408 pages
La 4e de couv. indique : "La migration est devenue, de nos jours, un sujet d'actualité dans le monde. En Europe, les débats sont passionnés et les politiques nationales deviennent de plus en plus restrictives en la matière. La forme de migration dite forcée est assurément multicausale et tous les experts s'accordent aujourd'hui à reconnaître la prégnance du phénomène du déplacement interne même si son impact médiatique demeure limité. Quantitativement, le nombre des déplacés internes est depuis longtemps nettement plus important que celui des demandeurs d'asile et réfugiés et les chiffres l'attestent amplement. Ainsi, la responsabilité internationale des réfugiés constituant une charge de plus en plus pesante pour quelques grands pays d'accueil reste malgré tout moins forte corrélativement à celle qui repose sur les Etats souvent sous-développés et donc pauvres à propos des déplacés internes. De nos jours, un éclairage était devenu nécessaire, vingt après l'adoption des Principes directeurs au niveau universel et neuf ans après celle de la Convention étudiée. La présente introspection est un plaidoyer en faveur du respect de leurs droits en forçant l'Union africaine à devenir beaucoup plus visible et plus entreprenante y compris sur le terrain. Etant donné que le déplacé interne d'aujourd'hui est aussi un potentiel demandeur d'asile ou un éventuel migrant, le sujet doit devenir une préoccupation majeure de la communauté internationale."
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Du même auteur
7
Chapitre introductif
15
De lhistoriographie de la notion
26
Chapitre 2
87
Le contenu de la Convention
94
lUA
127

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques