Les trafics du sexe: femmes et enfants marchandises

Couverture
Ed. Milan, 2002 - 63 pages
Un des effets pervers de la mondialisation est aujourd'hui de réduire un nombre croissant de femmes et d'enfants à l'état de marchandises sexuelles. Les criminels qui organisent la traite de ces êtres humains comme les clients qui "consomment" du sexe exotique ignorent désormais les frontières. Remis au goût du jour par le libéralisme, cet " import-export " aux revenus faramineux prospère sur une exploitation toujours protégée par une immense complaisance collective : la prostitution. Il s'agit pourtant d'une question politique essentielle qui met en jeu le respect des droits humains, l'égalité à conquérir entre les hommes et les femmes, le fossé à combler entre les pays riches et les pays pauvres. Cet ouvrage coup de poing, sans voyeurisme ni sensationnel, dresse un constat effarant.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques