Mémoires pour servir à l'histoire de la Calotte, Volumes 1 à 4

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 66 - Auteurs forains avec espoir très-proche D'être à leur tour introduits dans le coche. Les voilà donc en route avec ballots , Et leur bon guide agitant les grelots De sa...
Page 121 - C'eft ^onc par vous, petit Colin, Qu'on verra Fontenelle , Ravitaillé par Pellegrin , Briller à la chandelle. Sans vous on n'eût jamais noté Endimion garde-boutique , Soporifique ; Mon fils , en vérité , Vous avez bien de la bonté.
Page 103 - Notre amé Et féal faifeur de recrues , Apollon , autre fou pommé , Se plaint à Nous, & nous remontre. Qu'il ne chante plus qu'à fon dam"; . Et qu'à chaque pas il rencontre , Pour Cenfeur un certain Quidam, Prifant toute chofe à la montre , Hardi donneur de camouflet, Grand ami du pour & du contre...
Page 22 - Qu'entendons nous ? quelles clameurs ? Haro, sur le Roi des Rimeurs ! On veut l'arrêter pour les gages !... C'est un monde de Souscripteurs, De Libraires, et d'Imprimeurs, Parlant de vols, de Brigandages...
Page 101 - Les grâces en habit de deuil, Chanteront des hymnes divines: Tous les matins fur ton cercueil, SOPHOCLE, CORNEILLE, RACINE Sans cefle y répandront des fleurs Tandis que JOCASTE ou PAULINE Verferont des torrens de pleurs. Enfin pour ton apothéofe On doit te faire une Ode en Profe; Le chef-d'œuvre d'un bel efprit Vaudra bien du moins un obit.
Page 26 - ... Après une suite de recommandations insistant sur une parfaite et plate obéissance : C'est à vous de chérir ceux que nous chérissons, C'est à vous de haïr ceux que nous haïssons, l'écrit satirique se terminait par une insultante menace, en cas de mécontentement : Le renvoi de l'Infante est la preuve certaine Qu'à rompre votre hymen on aura peu de peine; Et nous aurons alors de meilleures raisons Pour vous faire revoir vos choux et vos dindons. Elle se dit bien vite qu'il serait heureux...
Page 11 - ... du rapport qu'il peut avoir à celui du Fils. Il eft jufte de leur tenir compte de la part qu'ils ont eue à fon mérite naturel, & d'en faire honneur à leur mémoire.. Ils ne fe contentèrent pas de faire apprendre à leur fils le Latin & le Grec, ils y joignirent le...
Page 20 - De par le dieu porte-marotte, Nous, colonel de la calotte, Pour travailler utilement A la gloire du régiment, De l'avis de tous les notables, Gens...
Page 47 - Bourvalais ? Dissimulé dans ses projets, II aspire au temps favorable D'un gouvernement plus durable, Pour être par autorité Méchant avec sécurité. Dans une si cruelle attente Sa rage éclate malgré lui, Tout l'agite, tout le tourmente, Se voyant réduit aujourd'hui A faire le mal par autrui. Regardez ce front anathème, De fiel et de bile pétri, N'est-ce pas l'envie elle-même Aux sombres regards, au teint blême, Qui dévore son cœur flétri ? Souvent pour amener au...
Page 21 - Est reçu turc et paladin. On tourne au palais : mais bien vite On le passe ; car le rimeur Seroit blessé d'y voir le gîte De...

Informations bibliographiques