Mayotte Capécia, ou, L'aliénation selon Fanon

Couverture
KARTHALA Editions, 1 janv. 1999 - 230 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Mayotte Capécia, victime d'une " exécution sommaire " de la part de Frantz Fanon, est restée jusqu'à nos jours une sorte de pestiférée de la littérature antillaise. Christiane Makward ne se contente pas de retracer le portrait de cette mal-aimée ; plus que de la réhabiliter comme auteur, elle en révèle les exceptionnelles qualités de femme. En effet, ce n'est pas le moindre paradoxe de cette étude que de déposséder en grande partie M. Capécia de ses qualités d'écrivain, notamment en soulignant son analphabétisme initial, pour, finalement, découvrir une métisse martiniquaise issue d'un milieu populaire, qui, comme tant d'autres, et mieux que d'autres, a été capable de défier sa condition. A l'image d'une femme séduisante, mais " aliénée ", soumise à la fois au mâle et au Blanc, cette étude, fondée sur des documents jusqu'à présent tenus secrets, substitue celle d'une femme courageuse, soucieuse avant tout de dignité et d'indépendance. L'insignifiante Mayotte, née de l'ignorance et des préjugés fanoniens, cède la place à une véritable héroïne, pendant du " Ti-Jean " créole, a la fois rusée, pragmatique et obstinée, dotée d'une ambition que seule la mort parvint à anéantir.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
7
Section 2
13
Section 3
15
Section 4
53
Section 5
93
Section 6
131
Section 7
157
Section 8
181
Section 9
209
Section 10
221
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques