Miss Islande

Couverture
Editions Zulma - 288 pages
Islande, 1963 – cent quatre-vingt mille habitants à peine, un prix Nobel de littérature, une base américaine, deux avions transatlantiques, voilà pour le décor. Hekla, vingt et un ans, emballe quelques affaires, sa machine à écrire, laisse derrière elle la ferme de ses parents et prend le car pour Reykjavík avec quatre manuscrits au fond de sa valise. Il est temps pour elle d’accomplir son destin : elle sera écrivain. Sauf qu’à la capitale, on lui conseille de tenter sa chance à l’élection de Miss Islande au lieu de perdre son temps à noircir du papier. Entre deux petits boulots, Hekla se réfugie chez Ísey, amie d’enfance convertie en mère de famille par un amour de vacances. Ou auprès de Jón John, fils illégitime d’un soldat américain qui rêve de quitter son île pour vivre de stylisme et de l’amour d’un autre homme... Avec la sensibilité, l’humour et la délicatesse qui lui sont si personnels, Auður Ava Ólafsdóttir interroge dans son sixième roman la relation de deux pionniers qui ne tiennent pas dans les cases, prisonniers d’un monde lilliputien et conservateur. Miss Islande est un magnifique roman sur la liberté, la création et l’accomplissement.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Miss Islande

Avis d'utilisateur  - Bibliocoach - Babelio

Se forger un destin, ce n'est pas forcémént bâtir un Empire. Il suffit parfois de refuser de devenir Miss Islande, tout simplement ! Et d'accepter d'être écrivaine, pour soi-même et aux yeux des autres. Hekla trouve ce courage, fait d'envie et d'acharnement. Consulter l'avis complet

Miss Islande

Avis d'utilisateur  - Pitchoubinou - Babelio

Une lecture agréable, des personnages très attachants, des thèmes abordés très intéressants (l'homosexualité, la condition de la femme artiste...). L'auteure nous dépeint l'Islande des années 60 avec ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2019)

À sa manière si singulière, sobre, irrésistible, Auður Ava Ólafsdóttir poursuit, d’un roman à l’autre, une œuvre d’une grande finesse. En 2018, elle a reçu, pour son roman Ör, l’Íslensku bókmenntaverðlaunin, le plus prestigieux prix littéraire d’Islande, et le Nordic Council Literature Prize, la plus haute distinction décernée à un écrivain des cinq pays nordiques.

Né en 1967, Éric Boury a suivi des études de langues scandinaves (islandais, norvégien, suédois) à l'université de Caen. Ensuite, il a vécu deux années en Islande. Traducteur spécialiste de la littérature islandaise, il vit en Normandie. En 2016, il reçoit le Grand Prix SGDL de la Traduction pour l'ensemble de son œuvre.

Informations bibliographiques