Numerus clausus: Pourquoi la France va manquer de médecins

Couverture
Springer Paris, 19 avr. 2011 - 290 pages
Numerus Clausus est le premier ouvrage du Dr Wallach destiné à un public non entièrement professionnel. Il raconte l’histoire de la politique de santé en France depuis 1971 dans trois domaines : la sélection au début des études de médecine, la sélection au début des études de spécialité, et les structures de pouvoir médical dans les hôpitaux. A partir d’une lecture du Quotidien du Médecin, le Dr Wallach analyse les décisions prises, les arguments qui les soutiennent et ceux qui s’y opposent. L’ouvrage se conclut par des propositions de nature à améliorer à la fois les études et la pratique de la médecine en France.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Un document exceptionnel, un travail de synthèse incontournable.
L'auteur passe en revue l'historique de la limitation du nombre de médecins formés en France.
Sans polémiques inutiles, et avec
une grande rigueur, il déroule l'histoire du numerus clausus et permet de comprendre comment on a pu bloquer si longtemps l'entrée des étudiants en Faculté de Médecine, avant de découvrir brutalement, et bien trop tard, que la pénurie était installée.
A mettre au programme de l'ENA tant cette affaire illustre l'aphorisme "Gouverner, c'est prévoir".
 

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2011)

Le Dr Daniel Wallach, né en 1948, est dermatologue. Il est Maître de conférences des Universités et Médecin des Hôpitaux de Paris, et exerce à Paris, à l’hôpital Tarnier-Cochin. Au cours de sa carrière, le Dr Wallach s’est particulièrement intéressé à l’immunologie, à la dermatologie pédiatrique, et à l’histoire de la dermatologie. Il est auteur de près de 150 articles scientifiques parus dans des revues spécialisées françaises et internationales, et de nombreux articles didactiques. Il est aussi auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages sur ses sujets de prédilection. Il est également Président d’honneur de la Société française d’histoire de la dermatologie.

Informations bibliographiques