Physiologie animale

Couverture
De Boeck Supérieur, 27 févr. 2006 - 675 pages
1 Commentaire

La physiologie peut être considérée comme la science s'intéressant au fonctionnement des organismes vivants et de leurs structures à leurs différents niveaux d'organisation : moléculaire, cellulaire ou organismique. A l'époque actuelle, la physiologie apparaît donc comme une science de synthèse couvrant un domaine très large envisageant, à différents niveaux de complexité, les grands systèmes impliqués dans le fonctionnement des organismes et leur intégration à un milieu donné.

Physiologie animale présente, dans une approche comparée et environnementale, les grandes « fonctions physiologiques » et leurs fondements, tant cellulaires que moléculaires. Au cours de l’évolution, les animaux ont mis au point des solutions physiologiques afin de s’adapter aux contraintes environnementales, tout en leur permettant d’augmenter en complexité et en efficacité. Abondamment illustré par des schémas explicatifs, Physiologie animale aborde ainsi les grandes questions physiologiques aussi variées que les échanges liquidiens à la base des relations hydriques, ioniques, osmotiques et de la circulation sanguine, la mobilité et les systèmes générateurs de mouvement, ainsi que la réception d’informations internes et externes.

Les étudiants et professeurs en 2e et 3e cycle de physiologie animale auront entre les mains un ouvrage de référence complet, richement illustré et très à jour. Son approche scientifique séduira également tout biologiste professionnel ainsi que tous les étudiants qui se préparent aux grandes écoles.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

merci je suis fier du livre

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2006)

Professeur émérite à l’université de Liège (Belgique) où il enseigna la physiologie animale. Spécialiste de l’osmorégulation, il dirigea une équipe de recherche travaillant sur les mécanismes de régulation du volume cellulaire.

Professeur titulaire à la Faculté des Sciences de l’université de Montréal (Canada) où il enseigne la physiologie animale. Spécialiste de la neurobiologie et de l’endocrinologie, ses recherches portent sur la neuroendocrinologie moléculaire des Invertébrés inférieurs.

Informations bibliographiques