Quand méditer donne du sens au travail

Couverture
Le Passeur, 10 sept. 2020 - 205 pages

Une approche renouvelée de la méditation pour montrer son apport majeur pour tout groupe humain devant collaborer (étudiants, employés).
La méditation est connue pour apporter nombre de bienfaits individuels mais elle peut aussi donner une toute autre dimension au travail d'équipe notamment dans l'entreprise. Ainsi, elle procure des bénéfices physiques et psychologiques – qui sont tout à fait constatables et mesurables de manière scientifique, et qui se révèlent bien sûr très utiles et bienvenus dans le contexte d'un monde du travail devenu ultra concurrentiel et source de stress pour ceux qui y évoluent – mais aussi ce que l'auteur appelle les " fruits " de la méditation. Ces " fruits " de la méditation peuvent être appelés : amour, joie, paix, patience, gentillesse, douceur, bonté, fidélité et maîtrise de soi.
Ces changements profonds et durables vécus par chaque personne qui médite de façon régulière, ont un retentissement direct sur l'ambiance de travail au sein de l'équipe dont elle fait partie : la tâche à accomplir n'est plus simplement considérée comme un devoir à remplir le plus vite et le mieux possible dans un but de reconnaissance – qu'il s'agisse d'une gratification personnelle de l'ordre du mérite ou du compliment, d'un avancement hiérarchique, ou bien encore simplement d'une promotion financière – , mais comme une œuvre commune accomplie avec le concours de chacun et dans l'attention permanente aux autres membres, et cela dans le but de faire, ensemble, du " bon travail ".
Dans la deuxième partie du livre, de nombreux témoignages de personnalités du monde des affaires qui pratiquent la méditation prouvent l'apport majeur qu'elle constitue dans le monde du travail.
Plus largement, toute personne ayant à mener à bien un certain nombre de tâches, seule ou en collaboration avec d'autres peut bénéficier de la méditation : autant dire à presque tout le monde, depuis les étudiants, jusqu'aux retraités actifs au sein d'associations, en passant bien sûr par toutes les personnes impliquées dans la marche du monde économique, que ce soit dans le domaine privé, public ou associatif.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2020)

Laurence Freeman est un moine bénédictin anglais. Après une expérience professionnelle aux Nations Unies, dans la banque d'affaires et le journalisme, il entre à l'abbaye d'Ealing. En 1982, il succède à John Main, à la tête de la Communauté mondiale pour la méditation chrétienne (CMMC). Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en français, dont : Le Dalaï-Lama parle de Jésus (1999), Lettres sur la méditation (2003) et La Voie de la contemplation (2014).

Informations bibliographiques