Reboisement des montagnes, loi du 28 juillet 1860: Compte rendu des travaux de 1862

Couverture
1863 - 31 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 14 - D'une délibération des conseils municipaux de ces communes ; 3° De l'avis du conseil d'arrondissement, et de celui du conseil général ; 4° De l'avis d'une commission spéciale, composée : du préfet ou de son délégué, président, avec voix prépondérante; d'un membre du conseil général et d'un membre du conseil d'arrondissement...
Page 14 - ... conditions par le Conseil municipal; d'un ingénieur des ponts et chaussées ou des mines, d'un agent forestier; ces deux derniers membres nommés par le préfet.
Page 31 - J'ai l'honneur d'être, avec un profond respect, Monsieur le ministre, de Votre Excellence, le très-humble et très-obéissant serviteur, RICHARD WALLACE.
Page 23 - Mais d'autres essences s'introduisent progressivement dans les repeuplements à mesure que des essais nouveaux sont tentés. Le chêne est placé partout où les conditions de sol , de climat, d'exposition et d'altitude paraissent favorables à la végétation de cette précieuse essence. Le pin noir d'Autriche, particulièrement propre aux terrains calcaires, a été employé avec succès sur un grand nombre de points. Le pin à crochets, que sa rusticité permet de placer dans les conditions climatériques...
Page 10 - A cette époque, un semis de pins silvestres fut entrepris aux frais de la commune par les soins de la société- d'agriculture de Clermont-Ferrand, avec les fonds départementaux. La dépense a été peu élevée. Aujourd'hui , ce terrain est estimé. plus de 70,000 francs.
Page 10 - La corni mune de Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme) possédait un terrain de 64 hectares, garni de bruyères, dont elle ne trouvait pas à se défaire, en 1844, au prix de 7000 francs. A cette époque, un semis de pins...
Page 24 - L'ailante, placé à une altitude modérée, a donné de très-bons résultats. Cette essence , à raison de la propriété drageonnante très-prononcée de ses racines, présente de grands avantages pour la retenue des terres sur les pentes. Sa propagation aura de plus, pour effet, d'augmenter les chances de développement de la branche de l'industrie séricicole qui s'alimente par l'éducation du bombyx cynthia.
Page 18 - Elles sont accordées en raison de l'utilité des travaux au point de vue de l'intérêt général et en ayant égard, pour les communes et les établissements publics, à leurs ressources, à...
Page 5 - Ces reboisements partiels, effectués ça et là sur toute l'étendue des terrains formant les bassins des cours d'eau torrentiels, concourent à la formation d'un système général de défense, qui se complétera successivement, et qui est destiné à régulariser peu à peu le régime de ces cours d'eau.
Page 13 - Un grand nombre de projets de reboisement obligatoire préparés par les agents forestiers avec le concours des ingénieurs des ponts et chaussées et des mines...

Informations bibliographiques