Recettes islamiques et appétits politiques.: Essai sur les fondements du pouvoir chérifien

Couverture
Editions Syllepse, 2002 - 163 pages
Quelle place la religion musulmane occupe-t-elle dans la vie politique marocaine depuis le protectorat ? Quels sont les acteurs qui investissent le plus le référent religieux à des fins de légitimation politique ? Comment expriment-ils ce référent dans la pratique et le discours religieux ? Telles sont les interrogations instruites dans cet ouvrage. L'auteur rend compte de la mise en scène de l'argument religieux par la classe politique marocaine en prenant appui sur une trame événementielle allant du combat pour l'indépendance nationale à la plus récente " Guerre du Golfe " en passant par la fameuse " marche verte " et la " révolution iranienne ". L'auteur propose ici des réflexions sur les notions anciennes de droit public musulman telles que la bay'a (pacte d'allégeance) et les ouléma (docteurs de la loi) et leur statut aujourd'hui dans le processus politique marocain. Il en arrive à la conclusion que l'argumentation religieuse constitue une ressource commune des différents acteurs politiques marocains (monarchie et partis légaux) et revêt une dimension conjoncturelle. Ainsi, l'ouvrage renouvelle profondément l'analyse des rapports du religieux et du politique en terre d'Islam. Recettes islamiques et appétits politiques vous invitent à prendre place dans cet univers de sens, et à mieux en appréhender les arcanes.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

13 Vous avez dit légitimité mais quelle légitimité?
13
la prégnance de largumentation religieuse
27
Islam et tribalisme
29
Droits d'auteur

16 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques