Relation du voyage de la Commission scientifique de Morée dans le Péloponnèse, les Cyclades et l'Attique. 2 tom. [and] Atlas, Volume 1 ;Volume 102

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 403 - On rapporte à ce sujet qu'un ambassadeur de la Grande-Bretagne, croyant faire sa cour à SM Louis XVIII, qu'il savait être amateur éclairé des beaux-arts, en lui offrant des camées faits sur le modèle du Parthénon et de Bassae, le roi ne daigna seulement pas y jeter les yeux, ne voulant pas, disait-il, qu'on pût imaginer qu'il approuvât, même en regardant ces imitations, la mauvaise action des Erostrales modernes (2).
Page 368 - Arrivés devant Ponticos , ils attaquèrent le château qui était très-faible et le prirent d'assaut. Ils y établirent une bonne garnison, et, après avoir approvisionné la place, les bâtiments se mirent en mouvement et gagnèrent la haute mer, tandis que les troupes de terre se dirigeaient sur Arcadia où elles devaient rejoindre la flottille et se reposer quelques instants. Arrivés devant Arcadia, ils étaient bien décidés à n'attaquer la ville que lorsque la flottille serait approchée...
Page 106 - Je consens à ce qu'il dorme avec vous cette nuit, pourvu que vous me donniez des mandragores de votre fils. Lors donc que Jacob sur le soir revenait des champs , Lia alla au-devant de lui, et lui dit : Vous viendrez avec moi, parce que j'ai acheté cette grâce, en donnant à ma sœur les mandragores de mon fils. Ainsi Jacob dormit avec elle cette nuit-là. Et Dieu exauça ses prières : elle conçut, et elle accoucha d'un cinquième fils.
Page 437 - ... peuvent offrir de gracieux : des sauts forcés, des attitudes extravagantes, des mouvements désordonnés hors de la ligne d'aplomb, des contorsions d'épaules et de cou , de grands ronds de jambe la pointe en l'air, de bizarres ployés et des tours sur soi qui , parodiant la pirouette , font voler en rond la fustanelle du danseur, ou ce qui tient lieu de jupes aux danseuses , composent la danse des Grecs , qui se tiennent par la main en sautant lourdement, à peu près comme font nos paysans...
Page 402 - ... peu d'habitants en sentent la beauté. C'est un trait qui fait pendant avec le brigandage auquel lord Elgin s'est livré à Athènes (i). Ces deux expéditions seront toujours aussi remarquables que caractéristiques dans l'histoire de l'art, et la postérité saura que ce qu'aucune nation n'osa faire, que ce qui répugna aux Turcs mêmes, les Anglais le firent. Ce que les Turcs ne leur permirent pas d'emporter, ils l'enlevèrent clandestinement (2)....
Page 368 - ... cet avis de son maréchal, et donna ordre aux trompettes de sonner aux champs. Tout le monde sauta à cheval, et on se mit en marche. Ils arrivèrent devant Arcadia à midi; ils établirent leurs cantonnements, déployèrent leurs tentes dans la plaine, et sommèrent les Grecs de rendre la place : ceux-ci s'y refusèrent, attendu que le château est situé sur un rocher d'un difficile accès, et qu'il est protégé par une tour trèsforte, bâtie du temps des Hellènes3.
Page 106 - Lors donc que Jacob sur le soir revenait des champs, Lia alla au-devant de lui, et lui dit: Vous viendrez avec moi, parce que j'ai acheté cette grâce, en donnant à ma sœur les mandragores de, mon fils. Ainsi Jacob dormit avec elle cette, nuit-là. 17 Et Dieu exauça ses prières : elle, conçut, et elle accoucha d'un cinquième, fils...
Page 290 - Clytemnestre et d'Egisthe que j'aurois retrouvé? Je l'ai indiqué à M. Fauvel , qui doit le chercher à son premier voyage à Argos : singulière destinée qui me fait sortir tout exprès de Paris pour découvrir les cendres de Clytemnestre!
Page 447 - Tours en queftion , éloignées les unes des autres de i 5 o,' pas , ce qui forme une enceinte de cinq quarts de lieue au Nord de la Ville. La muraille s'efkndoit encore davantage;!
Page 316 - ... écoles. Associés au peuple par les liens de la morale , de la famille et du malheur, les papas l'attachent à l'autel en lui inspirant une affection inaltérable pour le culte chrétien. La religion, entre les mains de ces hommes simples, au lieu d'être un instrument politique, est pour les malheureux une consolation qui se joint à leurs intérêts les plus chers. Aussi, loin de prêcher de sinistres maximes , les papas ne répètent que des paroles de paix et d'amour. Ils convient les enfants...

Informations bibliographiques