Soleil vert

Couverture
J'ai Lu - 319 pages
Tandis que l’humanité s’apprête à entrer dans le troisième millénaire, la surpopulation est devenue telle que les res¬sources naturelles ne suffisent plus à couvrir ses besoins. La nourriture et l’eau sont rationnées, il n’y a plus de pétrole, plus guère d’animaux. Trente-cinq millions de New-Yorkais, pour la plupart sans emploi ni logement, se battent pour survivre. Andy Rush a un travail, lui. Tous les jours, avec les autres policiers de sa brigade, il part disperser les émeutes de la faim qui se produisent lors de chaque nouvelle distribution de nourriture de synthèse. Alors, qu’importe si un nabab aux activités louches s’est fait descendre ? S’il parvenait à attraper le meurtrier, Andy le remercierait presque pour services rendus...

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

À propos de l'auteur (2014)

Harry Harrison, né dans le Connecticut en 1925 et mort au Royaume-Uni en 1992, serait resté injustement méconnu en France sans le célèbre film Soleil vert de Richard Fleischer, tiré du présent roman. Il est aussi l’auteur d’un autre chef-d’oeuvre d’anticipation, Prométhée en orbite, et de plusieurs récits de space opera aux accents pulp assumés

Informations bibliographiques