Un totalitarisme tranquille: la démocratie confisquée

Couverture
Syllepse, 2001 - 124 pages
0 Avis
Prétendre que notre société génère, et ce de façon paisible, une forme de totalitarisme peut être reçu comme une agression inacceptable. Et pourtant ! Sommes-nous encore en démocratie ? Certes, on nous en parle à longueur de journée ; des interventions militaires sont même décidées au nom de sa défense. Mais ce n'est pas parce qu'on invoque perpétuellement quelque chose que cette chose existe. L'élection présidentielle américaine vient d'illustrer les incohérences des discours officiels. La démocratie est moribonde ; au-delà des incantations, un travail de sape dépossède le citoyen de tout pouvoir politique et le peuple de toute souveraineté ; la démocratie se vide de son contenu concret, elle est battue en brèche à la fois par les intérêts économiques dominants et par la passivité des esprits. Alors que les intellectuels en vogue, les penseurs officiels et la presse conforme nient ce dépérissement de la liberté, les auteurs forcent la porte cadenassée du débat politique. Face à l'idéologie qui nous entraîne petit à petit, au nom de la modernité et de l'Europe, dans " l'après démocratie ", l'ouvrage montre que les clés d'un renouveau de la démocratie sont à portée de main.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préface
7
Introduction
13
Chapitre 1 Le crépuscule de la démocratie
25
Le suicide du politique
54
Chapitre 2 Les fausses réponses
83
Les internationalismes cyber
90
Chapitre 3 Lheure du politique
97
Les comportements Se réapproprier lHistoire
111
Droits d'auteur

Informations bibliographiques