Vincent Tout-Puissant

Couverture
JC Lattès, 31 janv. 2018 - 400 pages
0 Avis
Un livre d’investigation aux confins des affaires, de la politique et de la liberté d’informer.
Les auteurs sont des journalistes d’investigation chevronnés, de ceux qui ne se laissent pas intimider. Du courage, il en fallait pour aller au bout de cette enquête sur Vincent Bolloré, un homme qui aime posséder des médias mais pas qu’on enquête sur lui. Un des auteurs a-t-il eu ainsi un jour la surprise de recevoir une assignation en justice lui demandant 750 000 euros de dommages et intérêts pour avoir juste cherché à interviewer les hauts cadres entourant l’homme d’affaires ! 750000 euros pour avoir juste voulu exercer le métier d’informer, qui suppose de donner la parole aux gens dont on parle, c’est cher payé. Monsieur B aurait-il des choses à cacher ?
Loin de dissuader les auteurs, cet épisode inédit d’intimidation de la presse avant même parution les a confortés dans l’idée que leur enquête était de salubrité publique.
Ils y racontent de l’intérieur la fascinante ascension d’un grand patron et la construction méthodique d’un empire aux multiples ramifications.
Ils décortiquent les méthodes et la personnalité, aussi admirée que redoutée, d’un des hommes les plus puissants de France, qui a su, en une vingtaine d’années, conquérir milieux politiques, sphères industrielles et financières, en France et en Afrique. Ils font le récit de cet univers, où se croisent politique, finance et médias et où les états d’âme sont l’apanage des faibles et les coups de bluff l’arme des puissants.
Ils s’interrogent sur la fragilité de la liberté de l’information dans un monde médiatique toujours plus concentré dans les mains de quelques empires financiers.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2018)

Les auteurs sont de ceux qui ont implanté le journalisme d’investigation à la télévision. Nicolas Vescovacci est l’auteur d’une enquête remarquée sur le Crédit Mutuel ; Jean-Pierre Canet est un des fondateurs de Cash Investigation avec Elise Lucet dont il a été le rédacteur en chef à Envoyé Spécial. Tous deux font partie du collectif Informer n’est pas un délit.

Informations bibliographiques