Voir la parole: lecture labiale, perception audiovisuelle de la parole

Couverture
Elsevier Masson, 2002 - 231 pages
0 Avis
A chaque instant, la vision capte sur le visage parlant des indices linguistiques et stylistiques qui, coordonnés aux indices auditifs, créent une perception audiovisuelle augmentant sensiblement les performances de réception et de compréhension du langage oral. De plus, la Théorie Motrice de Perception de la Parole, en plaçant le processus moteur de l'articulation au centre de la perception de la parole, réactualise les connaissances sur la fonctionnalité du langage oral. Enfin, comme le démontrent les auteurs, à travers de nombreux témoignages recueillis auprès de labiolecteurs et d'enfants malentendants et un inventaire des principales méthodes d'apprentissage, la lecture labiale est utilisée dans la perception de la parole par le sourd comme par l'entendant. A partir de ces avancées conceptuelles, les auteurs élaborent un programme de construction précoce du langage oral chez l'enfant sourd. Ils développent aussi, pour le devenu sourd, une méthodologie le conduisant à construire progressivement sa propre perception audiovisuelle de la parole. Cet ouvrage constitue un outil de référence, indispensable par la richesse et par l'étendue du domaine qu'il couvre, par la diversité du public qu'il concerne et par son approche conciliant technique et clinique dans la démarche thérapeutique. Voir la parole s'adresse aux orthophonistes, aux intervenants médicaux, aux chercheurs, aux concepteurs d'aides techniques, aux étudiants, mais aussi aux parents, aux éducateurs et à tous ceux qui œuvrent pour rendre le langage accessible à tous.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction l
2
Du vouloir dire au pouvoir dire
29
Autres parlers
53
Méthodologie et outils
97
Acquisition de la communication chez lenfant sourd
163
l0 Construire la perception audiovisuelle de la parole
187
Annexes
190
Mieux voir pour mieux entendre l97 Léducation auditive et vocale
201
l2 Parler pour donner à voir à laveugle
207
Bibliographie
223
Index
229
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 30 - Ce système organise des unités, qui sont les signes articulés, se différenciant et se délimitant mutuellement. La doctrine structuraliste enseigne la prédominance du système sur les éléments, vise à dégager la structure du système à travers les relations des éléments, aussi bien dans la chaîne parlée que dans les paradigmes formels, et montre le caractère organique des changements auxquels la langue est soumise » (Emile Benveniste, « "Structure" en linguistique », in Roger Bastide...
Page 40 - D'autre part, celui de l'imposante Mme de Vaugoubert, bourbonien et morose, n'avait rien d'attrayant). On disait au ministère, sans y mettre ombre de malice, que dans le ménage, c'était le mari qui portait les jupes et la femme les culottes. Or il y avait plus de vérité là-dedans qu'on ne le croyait. Mme de Vaugoubert, c'était un homme.
Page 40 - Pompéi, comme une métamorphose de nymphe, nous a immobilisés dans le mouvement accoutumé. De même nos intonations contiennent notre philosophie de la vie, ce que la personne se dit à tout moment sur les choses.
Page 95 - L'essence de l'humour réside en ce fait qu'on s'épargne les affects auxquels la situation devrait donner lieu et qu'on se met au-dessus de telles manifestations affectives grâce à une plaisanterie.
Page 77 - Je restais immobile, toute mon attention concentrée sur le mouvement de ses doigts. Soudain il me vint un souvenir imprécis comme de quelque chose depuis longtemps oublié et, d'un seul coup, le mystère du langage me fut révélé. Je savais maintenant que eau désignait ce quelque chose de frais qui coulait sur ma main
Page 47 - Les mots sont les enfants du vocabulaire, il n'ya qu'à les voir sortir des cours de création et se précipiter dans la cour de récréation. Là ils se réinventent et se travestissent, ils éclatent de rire et leurs éclats de rire sont les morceaux d'un puzzle, d'une agressive et tendre mosaïque.
Page 53 - ... est pensée, donc parole, ce qui se retourne contre la proposition à démontrer, car si le silence est parole, ce mot signifie le contraire de ce qu'il indique... Nous n'en sommes qu'au début de nos embarras.
Page 39 - Un son, un accent expressif, est une distorsion savante qui relève d'un « code naturel », universel, qui ignore le signe arbitraire et ne connaît que symptôme ou symbole (Fônagy, Double coding, 1971).
Page 44 - ... harmonieux entre deux personnes ou plus, est de loin le plus accessible des plaisirs. Elle ne coûte rien; elle rapporte beaucoup; elle parfait notre éducation, noue et entretient nos amitiés, s'apprécie à tout âge et dans à peu près tous les états de santé.
Page 62 - Une plaisanterie fuse, un mensonge solennel se perd dans un éclat de rire, et la parole s'élance hors de la routine quotidienne, dans les champs infinis de la nature, joyeuse et réjouissante comme de jeunes garçons à la sortie de l'école».

Informations bibliographiques