Voyage en Islande et au Groënland exécuté pendant les années 1835 et 1836 sur la corvette La Rocherche ...

Couverture
Bertrand, 1850
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 224 - ... de le faire , car nos mesures m'avaient appris que l'affaissement d'un glacier tel que celui du Faulhorn se réduit à fort peu de chose. On ne s'en étonnera pas si l'on réfléchit que ce petit...
Page 136 - ... larges fentes, parallèles entre elles , qu'on serait tenté de prendre pour de gigantesques remparts où rien ne manque , escarpe crénelée, contre-escarpe et glacis (Atl.
Page 101 - ... immense cratère presque rempli de neige, dans lequel nous ne jugeâmes pas prudent de descendre ; pas un rocher, pas une scorie ne faisait saillie; partout de la neige plus ou moins molle, fondant même au soleil qui faisait en ce moment monter le thermomètre à 7 et 8° au-dessus de zéro1.
Page 284 - ... dans le chiffre des propriétés nutritives des aliments. Le café a donc d'autres propriétés dont il faut tenir grand compte. Achève-t-il les fonctions digestives? provoque-t-il une plus complète assimilation des aliments? ou peut-être ne retarde-t-il pas la mutation des organes qui n'exigent pas alors une si grande consommation de matériaux pour se réparer ou s'entretenir? Dans cette hypothèse, le café ne nourrirait pas, mais il empêcherait de se dénourrir.
Page 140 - ... lequel elle coulait lorsqu'il n'est pas surtout altéré par des corps étrangers. Nous trouvâmes le bassin situé au sommet du cône presque entièrement vide; le Geysir venait d'avoir une grande éruption pour le spectacle de laquelle nous n'étions pas arrivés assez à temps. En attendant donc que le roi des fontaines voulût bien étaler sa puissance à nos yeux, nous nous mîmes à débarrasser de leurs bagages nos chevaux, auxquels nous donnâmes la clef des champs pour quelques jours,...
Page 100 - Gaimard, à défaut de baromètre, avait eu la patience de marcher constamment de manière à tenir accroché sur son dos un thermomètre exposé au nord et à l'ombre , ce qui nous permit de constater, en parcourant son échelle toutes les cinq minutes, que la colonne de mercure avait baissé graduellement1. Un soleil resplendissant éclairait alors tout ce que la vue pouvait embrasser de l'Islande : elle planait sur une longue chaîne de pyramides volcaniques qui sépare les deux golfes et dont...
Page x - Blosseville venait de faire une tentative vers les terres du Groenland, dont il était parvenu à apercevoir quelques points, après s'être courageusement avancé dans l'intérieur de la bande de glaces qui rendent ces terres inabordables ' . Des avaries , occa1 « Les glaces sont impénétrables,
Page 139 - ... craindre que , sans cette précaution , ces animaux fussent entraînés dans les tourbillons qui préludent à sa chute. Enfin, nous aperçûmes dans le lointain et au pied d'une montagne isolée, des nuages blanchâtres qui semblaient sur plusieurs points, sortir de terre ; c'étaient les Geysirs. Deux heures après , nous mettions pied à terre au milieu d'un grand nombre de sources ou de fontaines thermales, les unes, et les plus communes, à fleur de terre, les autres contenues dans des bassins...
Page 341 - Deux coups de tonnerre formidables, se dirigeant du nord vers l'est, dominèrent presque tous les fracas du volcan, et retentirent par des échos réitérés, de rocher en rocher.

Informations bibliographiques