Zen et Occident

Couverture
Albin Michel, 18 déc. 2013 - 304 pages
1 Commentaire
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Disciple du maître japonais Taisen Deshimaru, Jacques Brosse fait partie de la première génération d'européens qui ont tenté de présenter le message originel du zen à leurs semblables, en leur langue, conformément à leurs besoins et aspirations.

De cette expérience de vingt années d'enseignement est né ce livre de synthèse. avec enthousiasme et discernement, Jacques Brosse souligne le caractère révolutionnaire du mode de pensée zen pour notre civilisation : le « mental » perd la place prépondérante qui fut la sienne depuis si longtemps en occident. introduit dans notre système intellectuel, le zen pourrait bien y jouer le rôle thérapeutique qui fut le sien dès l'origine, en proposant à nos contemporains une philosophie intérieure, résultat de l'expérience personnelle de la méditation.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

« Le centre de l'univers est votre propre nombril »

Avis d'utilisateur  - Sibylline - CritiquesLibres.com

Cet ouvrage traite des relations et de la place que peut prendre dans notre monde cette drôle de chose que l'on appelle le Zen. Il faut dire que, pour une étrange chose, c'en est une, au point que je ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Jacques Brosse (1922-2008) était l'un des écrivains les plus originaux de notre temps, à la fois philosophe, naturaliste, encyclopédiste et spécialiste des traditions spirituelles d'Orient et d'Occident. Son premier livre, L'Ordre des choses, fut préfacé par Gaston Bachelard, et son chemin (retracé dans son autobiographie Retour à l'origine, collection Terre Humaine, 2002) croisa ceux d'Albert Camus, Claude Lévi-Strauss, Henri Michaux, Jean Cocteau, Jean Malaurie... ainsi que celui du moine japonais Taïsen Deshimaru, introducteur du zen en Europe, et ceux des grands maîtres contemporains du zen, discipline qu'il a pratiquée et enseignée des années 70 à sa mort. Son oeuvre d'une quarantaine d'ouvrages a été couronnée par le Grand Prix de l'Académie française (1987), par de très nombreuses traductions à l'étranger, et par de véritables succès populaires (La Mythologie des arbres, Les Maîtres spirituels...).

Informations bibliographiques