La prise de conscience de la nation autrichienne: 1938, 1945, 1978, Volume 1

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1980 - 981 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Félix Kreissler a entrepris, dans cette étude diachronique et synchronique, l'analyse des conditions politiques, économiques, culturelles, sociologiques et autres qui ont finalement permis la prise de conscience de cette nation. Celle-ci s'est affirmée au cours du demi-siècle qui s'est écoulé depuis l'annexion de l'Autriche par le Reich hitlérien. Ce fut le choc de cette annexion qui a fait fonction de premier détonateur de réflexion. Mais là encore la prise de conscience sera freinée d'une part en vertu de la propagande de Goebbels et d'autre part grâce à la terreur de l'État-SS qui écrasa l'Autriche aussi bien que l'Allemagne et les pays occupés de l'Europe entière sous le talon de fer de la Gestapo. Un autre ferment de la prise de conscience nationale fut la Résistance en Autriche même, mais aussi dans l'Europe occupée, où l'on trouva partout des Autrichiens parmi les combattants actifs.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques