Thomas Corneille (1625-1709): Une dramaturgie virtuose

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 30 avr. 2014 - 378 pages

Thomas Corneille (1625-1709), naguère éternel « cadet » du « grand Corneille », mérite qu’on redécouvre son prolifique théâtre, qui compta parmi les plus grands succès du XVIIe siècle. Touchant à tous les genres dramatiques anciens ou nouveaux et acheminant le théâtre vers le spectacle total, Thomas Corneille veut avant tout éblouir et enchanter un public dont il étudie sans relâche le goût et l’évolution. Sa dramaturgie repose sur l’art de la surprise, mobilise la connivence galante et enjouée, le jeu des dissonances, jusqu’à l’ironisation légère de l’univers tragique. À hauteur d’homme, un regard sans acidité ouvre vers la promotion optimiste et sensible du sujet individuel, accueilli dans sa complexité. Rarement joué, le théâtre de Thomas Corneille nous invite à questionner les hiérarchies littéraires ainsi que la capacité d’une œuvre qui ne fut jamais « classique » à être ré-adressée à notre temps.

 

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques