Ni dieux, ni prêtres: Histoire de l'Inquisition, Les Couvents, Les Jésuites (1880)

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 21 mars 2019 - 142 pages

Maurice Lachâtre (1814-1900), éditeur aux multiples facettes, fut un ardent anticlérical durant sa longue carrière d'éditeur. Il publia en 1844 son Histoire des papes, en dix volumes, qui constitua un des succès des librairies qu'il dirigea. Devenue un classique de l’anticléricalisme, elle fut traduite en espagnol et en portugais. L’Histoire de l’Inquisition, Les Couvents et Les Jésuites, réunis ici, datent des années 1880. Leur ton est révélateur de l’âpreté des débats entre laïcs et cléricaux. Ils forment une trilogie dont la diffusion principale eut lieu dans le volume des Mystères du confessionnal qui s’ouvrait sur un sulfureux Manuel des confesseurs.

L’auteur nous présente l’Inquisition en Espagne, en France et en Italie, ses diverses tortures sont détaillées, les faits d’armes des inquisiteurs généraux sont présentés, étayés par de nombreuses données chiffrées. C’est encore chiffres à l’appui qu’est mis en avant le côté obscur des Jésuites que sont retracés les épisodes de leur légende noire, leur influence ayant, selon Lachâtre, suscité le recul des nations placées sous leur influence. Enfin, le réquisitoire des Couvents avertit les lecteurs du danger que représentent les « légions monastiques ». Ces textes témoignent de l’engagement de leur auteur et, au-delà, des luttes de cette fin de siècle qui débouchèrent sur la séparation de l’Église et de l’État en 1905.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques