Aspects de la définitude: Langues, textes, grammaires

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 14 févr. 2017 - 150 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

La définitude est une notion linguistique courante : une entité discursive est considérée comme définie par le locuteur dès lors que celui-ci pense que l'interlocuteur la connaît et peut en identifier le référent. Diverses marques linguistiques, souvent des grammèmes, sont analysées selon les langues comme des indicateurs de définitude à la disposition du locuteur.

Ce volume propose six illustrations des notions de défini et d'indéfini qui mettent en valeur la grande diversité des marqueurs associés à l’une et à l’autre. La définitude ou son contraire peuvent être pris en charge par la syntaxe et non par l’emploi de grammèmes. Le contexte et la visée communicative jouent un rôle décisif dans l’emploi des marques de définitude, qui ne doivent pas être étudiées dans l’absolu. Ces marques elles-mêmes, termes grammaticaux ou non, sont susceptibles de porter des traits sémantiques fort divers, auxquels l’opposition entre défini et indéfini ne rend pas pleinement justice. Une attention toute particulière y est portée à la diversité des langues, indo-européennes ou non, modernes ou anciennes.

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques