Enfance en justice

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1992 - 93 pages
Dans ce livre il y a l'enfant qui est tué ou violé, et celui qui tue, ou qui se drogue jusqu'à la mort. En réunissant ces textes à partir de la pratique de l'expertise psychologique, nous avons voulu montrer qu'il ne suffit pas d'être convaincu de la dimension symbolique du juridique, encore faut-il donner sens aux actes, redonner place au sujet et nouer son acte à son histoire. Le rôle du psychologue intervenant auprès de la justice n'est pas de contribuer au procès en responsabilité – le sujet a-t-il ou non agi en pleine connaissance de cause ? – mais d'ouvrir la voie au sens, pour que, cessant de traiter l'enfant comme un objet du traitement judiciaire de la délinquance, l'acte judiciaire parle au sujet en justice.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

AVANTPROPOS p
7
Le filicide paternel Benoît de PREMOREL p
43
Examen psychologique de lenfant victime JeanLuc VIAUX p
67
Un enfant victime ne sinterroge
81

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques