Le Baiser de la négativité

Couverture
Presses universitaires de Rouen et du Havre, 14 mars 2014 - 194 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

Le Baiser de la négativité est un poème « noir » avec des personnages, une intrigue, de la violence, des flics, tout ce qui est bon à prendre dans les polars, mais sans les détails mécaniques qui ne demandent qu’à être sautés. Avec ça, une langue qui en jette ! Par contre, l’auteure étant un peu trop tordue pour marcher droit et respecter le ton et le genre, cette histoire est plutôt déjantée. Satirique et féroce, écrite pendant l’ouragan Katrina.

L’univers du poème est une métropole internationale qui glisse – comme tout le reste – et ressemble tantôt à Paris, tantôt à New York. Mais qui sait, elle ressemble peut-être davantage à Gotham City, où les gens se connaissent tous entre eux et où même une poète peut se retrouver sous le feu des projecteurs, pour peu qu’on tente de l’assassiner. . .

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques