Le récit de William Wells Brown, esclave fugitif, écrit par lui-même

Couverture
Publication Univ Rouen Havre, 2012 - 158 pages

Après celui de Frederick Douglass (1845), le récit d William Wells Brown (1847) est le plus célèbre des récits d'esclaves fugitifs publiés aux États-Unis avant la guerre de Sécession. Dans ce témoignage incomparable d'un auteur sachant manier l'émotion, l'ironie et l'amertume, Brown retrace l'expérience de sa vie d'esclave et les péripéties de sa fuite vers le nord et la liberté. Une introduction, des notes et des cartes replacent l'auteur et son récit dans le contexte de l'esclavage et du mouvement abolitionniste aux États-Unis pendant la première moitié du XIXe siècle. L'ouvrage est accompagné d'une bibliographie détaillée à l'intention du lecteur - qu'il soit amateur ou spécialiste - désireux d'en apprendre davantage sur cette période cruciale de l'histoire américaine. 

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
42
Section 2
47
Section 3
49
Section 4
61
Section 5
82
Section 6
119
Section 7
131
Section 8
141
Section 9
152
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques