Les grands procès de la collaboration

Couverture
Souny, 2009 - 378 pages
Au lendemain de la Libération et tout au long des années qui suivirent, les " procès de la Collaboration " passionnèrent l'opinion. Et sans doute, par-delà la personnalité des " coupables ", ces procès furent-ils ceux de tout un pays en proie à ses divisions, ses hésitations, ses trahisons, ses engagements, ses renoncements et sa mauvaise conscience. D'où le climat particulier dans lequel ils se déroulèrent et la sérénité bien relative des débats qu'ils occasionnèrent. Le temps a passé. Deux générations se sont écoulées et il est permis désormais, comme le fait ici Roger Maudhuy, de remettre en examen et de décortiquer douze affaires de justice nées de la France de Vichy. L'auteur, en effet, ne se contente pas de raconter les faits. Il reprend chacun des dossiers, étudie les arguments des deux parties, consulte à la loupe cet autre juré qu'était la presse de l'époque, se rend sur les lieux, retrouve les témoins. Ainsi, parlent ici pour la première fois un gestapiste et un juré du procès Pétain. Défile à la barre un parfait échantillon de Vichy : des politiques comme Pucheu et Brinon, des écrivains et des journalistes comme Brasillach, Ferdonnet et Hérold-Paquis, des militaires comme Esteva et Dentz, des séides des nazis comme Darnand et la bande Bonny-Lafont, même un prélat comme Monseigneur Mayol de Lupé, aumônier de la Waffen SS Charlemagne... Et évidemment les deux symboles de cette France de Vichy : Pétain et Laval. De ce travail d'historien au regard neuf libéré de tout parti pris, naît un livre aux révélations souvent surprenantes.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
11
I Le procès Pucheu
29
II Pierre Bonny et Henri Lafont
57
Droits d'auteur

13 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques