Gardiens de phares: 1798-1939

Couverture
Presses universitaires de Rennes, 9 juil. 2015 - 251 pages
Les gardiens de phares ! Il n'est sans doute pas un seul Français qui ignore le nom de cette profession qui ne compta jamais plus de 600 agents. Pourtant le métier lui même est totalement méconnu ! Le mythe est né voici quelques années lorsque la presse nous a appris leur disparition programmée et inéluctable. A y regarder de plus près, l'histoire de ces hommes n'avait jamais été écrite. En se fondant sur des archives professionnelles inédites, l'historien a pu analyser leurs conditions de travail et de traitements. L'examen méthodique de leur vie quotidienne pendant plus d'un siècle fait apparaître les caractéristiques propres du groupe et les processus de formation d'un corps particulier et fortement féminisé. Leur existence, comme celle de tous les agents subalternes de la fonction publique, est loin de l'aventure romantique que certains auteurs ont imaginée ; elle est le plus souvent triste, monotone et contrainte. Avant tout, les gardiens de phares ont exercé un métier difficile sans se poser de questions et en essayant de répondre aux souhaits de leur hiérarchie. Cette histoire, qui prend ses sources dans l'étude de dossiers individuels, tente donc de présenter sous un jour nouveau un groupe social homogène dont l'identité réelle est ignorée.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques