Histoire du peuple roumain

Couverture
Armeline, 2002 - 388 pages
L'historien roumain G. I. Bratianu avait raison d'intituler un de ses livres Une énigme et un miracle historique - le peuple roumain. L'histoire répond à cette définition, depuis les origines romaines, à travers un Moyen Age dominé par le royaume de Hongrie, jusqu'aux quatre cents ans de " protectorat " ottoman. Ces siècles ont toutefois permis la prise de conscience nationale du XIXe siècle, influencé par le mouvement des nationalités encouragé par la France, puis, sous la même influence, la constitution en 1918 de la " Grande Roumanie " qui visait à réunir dans un même Etat l'ensemble du peuple roumain. Mais cette unité alla au-delà et le pays compta 30% d'allogènes, ce qui, dans le contexte international de l'Entre-deux-guerres joint aux querelles dynastiques, conduisit au dépècement de l'automne 1940. La Roumanie croupion accepta de participer à la guerre de Hitler contre l'URSS et fut entraînée dans sa défaite. Moscou imposa un gouvernement communiste qui essaya de garder un caractère national avant de sombrer dans la paranoïa de Ceausescu. Le grand miracle de l'histoire roumaine est, à travers des siècles d'influence étrangère, le maintien et le développement d'une langue et d'une culture, incontestablement européennes.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Le système politique
77
Le monde des villes et le commerce avec Constantinople
84
Les Phanariotes et les Puissances
90
Droits d'auteur

27 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques