Mémoires d'espoir, tome 1 : Le renouveau (1958-1962)

Couverture
Place des éditeurs, 20 nov. 2014 - 266 pages

Les réflexions stratégiques et philosophiques de Charles de Gaulle, de 1958 à 1962.


Les réflexions stratégiques et philosophiques de Charles de Gaulle, de 1958 à 1962 " Au mois de mai 1958, à la veille d'un déchirement désastreux de la nation et devant l'anéantissement du système prétendument responsable, de Gaulle, notoire à présent, mais n'ayant pour moyen que sa légitimité, doit prendre en charge le destin. "J'ai peu d'heures pour m'y décider." "
Charles de Gaulle

De même que le général de Gaulle avait écrit un compte rendu complet de son action entre 1940 et 1946 dans ses Mémoires de guerre, les Mémoires d'espoir devaient comprendre trois volumes couvrant son retour aux affaires politiques en 1958 :
Le Renouveau 1958-1962
L'Effort 1962-1965
Le Terme 1966-1969.
La mort en a interrompu la rédaction, alors que le Général venait d'achever les deux premiers chapitres du tome II.

On dispose néanmoins d'un ensemble cohérent et explicite permettant de connaître les conceptions qu'avait le Général des problèmes institutionnels, politiques et conjoncturels de l'époque ou il a dirigé la France et d'en extraire à sa source l'esprit même de la Ve République.

À propos de l'auteur (2014)

Le destin du Général de Gaulle est lié de manière intrinsèque à celui de la France du XXème siècle. Sous-secrétaire à la Défense nationale pendant la Seconde Guere Mondiale, il s'oppose à l'armistice et lance le fameux appel du 18 juin 1940 en faveur de la poursuite de la lutte armée, et organise la Résistance. Paris fête son retour en août 1944. Il forme alors un gouvernement provisoire, dont il démissionne deux ans plus tard. Commence une "traversée du désert", qui s'interrompt en 1958, en pleine guerre d'Algérie. Président du Conseil disposant des "pleins pouvoirs", il fait approuver la nouvelle constitution : il est élu premier président de la Ve République en décembre. Réélu en 1965, il décide de se retirer du jeu politique un an après. Il décède le 9 novembre 1970.

Informations bibliographiques