Oeuvres complètes de M. de Voltaire, Volume 32

Couverture
Sanson et compagnie, 1792
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 194 - Il marcha d'un côté avec fes troupes fugitives'; le roi alla par un autre chemin avec quelques cavaliers. Le carrofle où il était rompit dans la marche, on le remit à cheval. Pour comble de difgrace, il s'égara pendant la nuit dans un bois ; là fon courage ne pouvant plus
Page 355 - laquelle on n'a jamais vu de conquérant. Avant la bataille, et après la victoire, il n'avait que de la modeftie, après la défaite que de la fermeté: dur pour les autres comme pour lui-même, comptant pour rien la peine et la vie de fes fujets, auffibien que la
Page 174 - autant qu'il le put. D'abord les Ukrainiens jouirent du privilège d'élire un prince fous le nom de général ; mais bientôt ils furent dépouillés de ce droit, et leur général fut nommé par la cour de Mofcou. Celui qui rempliflait alors cette place était un gentilhomme polonais, nommé Mazeppa, né dans le
Page 188 - qu'une fois ; celui-ci n'ayant pas dépouillé la rudefle de fon éducation et de fon pays ,,auffi terrible à fes fujets qu'admirable aux étrangers, et trop adonné à des excès qui ont même abrégé fes jours. Charles avait le titre d'invincible , qu'un moment pouvait lui ôter; les nations avaient déjà donné à Pierre
Page 74 - à la difcipline à les rendre invincibles. Les feuls régimens, dont on pût efpérer quelque chofe, étaient commandés par des officiers allemands, mais ils étaient en petit nombre. Le refte était des barbares arrachés à leurs forêts, couverts de peaux de bêtes fauvages, les uns armés de flèches, les autres de maflues : peu avaient des
Page 77 - ennemie, le roi reçut une balle à la gorge ; mais c'était une balle morte qui s'arrêta dans les plis de fa cravate noire, et qui ne lui fit aucun mal. Son cheval fut tué fous lui. M. de Spaar m'a dit que le roi fauta légèrement fur un autre cheval,
Page 276 - tenant fous les jambes , les autres fous les bras, comme on porte un malade que l'on craint d'incommoder. Au moment que le roi fe vit faifi, la violence de fon tempérament, et la fureur où un combat fi long et fi terrible avait dû le mettre,
Page 79 - la rivière à toute cette multitude , fans en retenir un feul foldat prifonnier. S'il les avait gardés, le nombre des prifonniers eût été au moins cinq fois plus grand que celui des vainqueurs. Alors il entra victorieux dans Nerva, accompagné du duc de Croi et des autres
Page 191 - promettant à chacun des récompenfes. A neuf heures du matin la bataille recommença : une des premières volées du canon mofcovite emporta les deux chevaux du brancard de Charles, il en fit atteler deux autres : une feconde volée mit le brancard en pièces et renverfa le roi. De vingt-quatre drabans
Page 274 - janiffaire ; en même temps fes domeftiques , qui étaient enfermés dans la grande falle , en ouvrent la porte : le roi entre comme un trait fuivi de fa petite troupe ; on referme la porte dans l'inftant, et on la barricade avec tout ce qu'on peut trouver. Voilà Charles

Informations bibliographiques