Images de page
PDF
ePub

INSCRIPTIONS

SANSCRITES

DU CAMBODGE.

ibidem, t. X, p. 286; p. 88 du tirage à part. Les mêmes coutumes s'étendent à
travers la haute Birmanie jusqu'à l'entrée de la vallée d'Assam : Bastian, Die Völker
des östlichen Asien, t. I, p. 185, et Völkerstämme am Brahmaputra, p. 3-5. D'autre
part, il
y a des traces d'un matriarchat primitif chez les populations de race ma-
laise: J. L. A. Brandes, Bijdrage tot de vergelijkende Klankleer der westersche Af-
deeling van de Maleisch-Polynesische Taalfamilie, p. 190. Dans l'Inde propre,
c'est par
la ligne féminine que se fait encore actuellement la succession dans la
famille des rajas de Travancore.

[blocks in formation]

Cf. encore ci-dessus, Addition à p. 79, note 1.

P.. 134, st. 15. — M. Aymonier croit reconnaître ce mont Mahendra, sur lequel Jayavarman II établit sa résidence, dans les ruines qui couronnent l'extrémité méridionale des monts Koulên, au N. E. d'Angkor, près de la frontière actuelle du Cambodge L'épigraphie kambodjienne, dans Excursions et Reconnaissances, t. VIII, p. 283; p. 33 du tirage à part.

:

P. 164, note 4. Faut-il voir dans ce terme le malais kāti (voir H. H. Wilson, A Glossary of Judicial and Revenue Terms, s. v.), prononcé katti au Cambodge et qui, dans tout l'Archipel ainsi que sur les marchés du continent, de Rangoun à Canton, désigne à la fois une mesure de poids et une monnaie de compte? Au Laos, au Cambodge et en Siam, d'après M. Aymonier (Notes sur le Laos, dans Excursions et Reconnaissances, t. VIII, p. 376 et 378; p. 64 et 66 du tirage à part), le katti ou la centième partie du picul pèse environ 600 grammes. Comme valeur de compte, il vaut 240 francs.

P. 166, note 2.

Après diggataḥ, ajouter: Dans Bhāgav. Par., VIII, 10, 56, le seul endroit où il soit fait mention de cette lutte du dieu et de l'asura, ce dernier ne s'enfuit pas.

P. 173, note 2. L'orthographe exacte est Spean Túp (prononcez Toup). C'est bien la localité mentionnée sous ce nom par Garnier et par Moura, sur le Sting Srang, au N. O. de la province d'Angkor. Communication de M. Aymonier.

[merged small][ocr errors]

DES

MANUSCRITS

DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE

ET AUTRES BIBLIOTHÈQUES,

PUBLIÉS PAR L'INSTITUT NATIONAL DE FRANCE,

FAISANT SUITE

AUX NOTICES ET EXTRAITS LUS AU COMITÉ ÉTABLI DANS L'ACADÉMIE
DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES.

[blocks in formation]

INSCRIPTIONS

SANSCRITES

DU CAMBODGE.

ibidem, t. X, p. 286; p. 88 du tirage à part. Les mêmes coutumes s'étendent à travers la haute Birmanie jusqu'à l'entrée de la vallée d'Assam : Bastian, Die Völker des östlichen Asien, t. I, p. 185, et Völkerstämme am Brahmaputra, p. 3-5. D'autre part, il y a des traces d'un matriarchat primitif chez les populations de race malaise J. L. A. Brandes, Bijdrage tot de vergelijkende Klankleer der westersche Afdeeling van de Maleisch-Polynesische Taalfamilie, p. 190. Dans l'Inde propre, c'est par la ligne féminine que se fait encore actuellement la succession dans la famille des rājas de Travancore.

:

P. 133, note 1.

Cf. encore ci-dessus, Addition à p. 79, note 1.

P.. 134, st. 15. M. Aymonier croit reconnaître ce mont Mahendra, sur lequel Jayavarman II établit sa résidence, dans les ruines qui couronnent l'extrémité méridionale des monts Koulên, au N. E. d'Angkor, près de la frontière actuelle du Cambodge L'épigraphie kambodjienne, dans Excursions et Reconnaissances, t. VIII, p. 283; p. 33 du tirage à part.

P. 164, note 4. Faut-il voir dans ce terme le malais kāti (voir H. H. Wilson, A Glossary of Judicial and Revenue Terms, s. v.), prononcé katti au Cambodge et qui, dans tout l'Archipel ainsi que sur les marchés du continent, de Rangoun à Canton, désigne à la fois une mesure de poids et une monnaie de compte? Au Laos, au Cambodge et en Siam, d'après M. Aymonier (Notes sur le Laos, dans Excursions et Reconnaissances, t. VIII, p. 376 et 378; p. 64 et 66 du tirage à part), le katti ou la centième partie du picul pèse environ 600 grammes. Comme valeur de compte, il vaut 240 francs.

P. 166, note 2.

[ocr errors]

Après diggataḥ, ajouter : Dans Bhāgav. Pur., VIII, 10, 56, le seul endroit où il soit fait mention de cette lutte du dieu et de l'asura, ce dernier ne

s'enfuit pas.

-

P. 173, note 2. L'orthographe exacte est Spean Túp (prononcez Toup). C'est bien la localité mentionnée sous ce nom par Garnier et par Moura, sur le Sting Srang, au N. O. de la province d'Angkor. Communication de M. Aymonier.

[blocks in formation]

DES

MANUSCRITS

DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE

ET AUTRES BIBLIOTHÈQUES,

PUBLIÉS PAR L'INSTITUT NATIONAL DE FRANCE,

FAISANT SUITE

AUX NOTICES ET EXTRAITS LUS AU COMITÉ ÉTABLI DANS L'ACADÉMIE

[blocks in formation]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »