L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volume 5

Couverture
1784
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 140 - Société , même ici préfents, font invités à concourir pour ces Prix. Ils voudront bien écrire leurs Mémoires en François, Latin, Danois ou Allemand ; & les adrefler, francs de port, à fon Excellence M.
Page 324 - O toi qui , depuis la durée De trente lustres révolus, Couvres de ton ombre sacrée Leurs danses , leurs jeux ingénus, Sur ces bords, depuis ta jeunesse Jusqu'à cette verte vieillesse, Vis-tu jamais changer les mœurs, Et la félicité...
Page 259 - ... ouvrages de théâtre, j'ai cru devoir amener avec moi mon premier Garçon, qui a beaucoup d'efprit , car c'eft lui qui fait tous mes Mémoires, & je lui demandais, de tems en tems , s'il me confeillait d'aller couper l'habit en queftion.
Page 135 - Ses affaires de commerce déclinant depuis quelques aimées , il fe livra à la lecture , & , malheureufement , il goûta de préférence les livres qui ont été faits contre le culte établi ; il en adopta tous les principes , écarta toute idée de bien & de mal moral, & regarda les hommes comme de /impies machines.
Page 304 - T , qu'il s'appliqua fort plaisamment. Je suis fils de Philippe, à ce que dit ma mère : Pour moi je n'en sais rien. Qui sait quel est son père?
Page 360 - Septentrionale | pendant les annees 1766, 1767 & 1768. | Par Jonathan Carver, | Ecuyer, Capitaine d'une Compagnie de Troupes | Provinciales pendant la guerre du Canada | entre la France & l'Angleterre. | Ouvrage traduit sur la troiseme edition | Angloise, par M. de C . . . avec des remar- ques & quelques additions du Traducteur.
Page 244 - Il s'agissait d'un enfant élevé dans une caverne par une ourse : le fait est peut-être hors de la vraisemblance ; mais il faut bien qu'on y croie , puisqu'il intéresse. Tel est l'art de l'écrivain ! il crée à volonté les faits , il les pare des couleurs de son imagination, il les rend "vrais par la vérité des détails ; ces détails sont...
Page 236 - M. l'Archevêque de Paris. Un matin , ce Prélat voit à fon audience une pauvre femme qui fe jette à fes pieds , & qui lui demande la liberté de fon mari. S'étant fait inftruire de la caufe de fa détention , il écrit à M $ Argenfon , pour le prier d'ordonner l'élargiflement de ce prifonnier.
Page 253 - C'est lorsqu'on est désabusé de tout, qu'on a le droit de parler de tout en badinant. C'est alors qu'une longue expérience a pu enseigner l'art de cacher la raison sous un voile qui l'embellisse, et permette à des yeux trop délicats d'en soutenir la lumière; c'est alors qu'indulgent sur les erreurs de l'humanité , on peut les peindre sans humeur et les corriger sans fiel.

Informations bibliographiques