Histoire de l'Académie royale des sciences

Couverture
1745
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 235 - Sur la culture et l'exploitation des forêts. Dans les arts qui sont de nécessité première , tel que l'agriculture , les hommes , même les plus grossiers , arrivent à force d'expériences à des pratiques utiles: la manière de cultiver le blé, la vigne , les légumes et les autres productions de la terre , que l'on recueille tous les ans , est mieux et plus généralement connue que la façon d'entretenir et cultiver une forêt; et , quand même la culture des champs...
Page 245 - ... cela n'a pas empêché qu'au bout de quatre autres années on n'ait été obligé de les couper une seconde fois , et je vais rapporter une autre expérience qui fera voir la nécessité de couper deux fois dans de certains cas. J'ai fait planter depuis dix ans un nombre très-considérable d'arbres de plusieurs espèces , comme des ormes , des frênes , des charmes, etc.
Page 237 - ... plufieurs cantons dans cette pièce, les uns dans le milieu de la pièce, les autres le long des bois taillis; tous les cantons du milieu font...
Page 246 - Les auteurs d'agriculture sont bien éloignés de penser comme nous sur ce sujet; ils répètent tous les uns après les autres que pour avoir une futaie , pour avoir des arbres d'une belle venue, il faut bien se garder de couper le...
Page 243 - ... est d'une utilité infinie, et lorsqu'il est mis en œuvre à propos, il accélère de plusieurs années le succès d'une plantation. Qu'on me permette à ce sujet , un peu de détail , qui , peut-être , ne déplaira pas aux amateurs de l'agriculture.
Page 365 - ... soupçon qui fut pour lui un trait de lumière, et auquel il dut le fait, sans contredit, le plus important de tout son travail. Voici comment il rend compte lui-même de ce beau fait. « Trois cochons , dit-il , furent destinés à éclaircir mes doutes. « Le premier, qui était âgé de six semaines , fut nourri pendant un mois avec la nourriture ordinaire , dans laquelle on mettait tous les jours une once de garance. Au bout du mois, on supprima la garance, et, l'ayant nourri à l'ordinaire...
Page 413 - ... fon ufage. En effet, peu de temps après elle chanta, fit des éclats de rire & des efforts pour fe tirer du lit , ce qu'elle fit en fautant & pourtant des cris de joie.
Page 366 - ... la garance , et on le tua. « Les os de la jambe de cet animal avaient alternativement deux couches blanches et deux couches rouges, parce qu'on l'avait remis deux fois à l'usage de la garance. « A l'égard du troisième , il a été traité comme celui dont je viens de parler, excepté qu'on a fini par le remettre à l'usage de la nourriture ordinaire pendant plusieurs mois , ce qui fait que ses os sont recouverts par une couche blanche , et qu'il faut les scier pour découvrir les deux couches...
Page 240 - ... et, devenant plus forts, ils étoufferont tout ce qui les environnera. Je l'ai dit , et je le répète : on ne peut trop cultiver la terre , lorsqu'elle nous rend tous les ans le fruit de nos travaux; mais lorsqu'il faut attendre vingt-cinq ou trente ans pour jouir...
Page 41 - Mr. deLafone ayant ouvert la tête du Cadavre, trouva dans les deux endroits de la partie corticale du Cerveau qui répondoient aux bords antérieur & poftérieur du pariétal droit , deux tumeurs fuperficielles...

Informations bibliographiques