Le concert héroïque

Couverture
JC Lattès, 13 nov. 2014 - 450 pages
La symphonie du siège

La première de la Septième Symphonie de Chostakovitch eut lieu à Leningrad le 9 août 1942, au 335e jour d’un siège qui tua plus de 1 800 000 personnes. Aucun concert n’a jamais égalé celui-ci. Les Allemands avaient commencé le blocus de la ville près d’un an auparavant. Les combats, le froid et surtout la faim avaient déjà fait plusieurs centaines de milliers de victimes. Les musiciens – recrutés jusque dans les bataillons et les fanfares militaires, car seuls vingt des cent membres initiaux de l’orchestre avaient survécu – étaient si affamés qu’on craignait qu’ils ne puissent jouer l’œuvre jusqu’au bout. En ces jours les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale, cette musique et l’attitude de défi qu’elle inspirait furent pour le monde entier un rayon de lumière.
Entretissant l’histoire de Chostakovitch et de bien d’autres dans le contexte du maelström des purges staliniennes et de l’invasion de la Russie par les Nazis, Le Concert héroïque est le récit magistral et émouvant d’un des épisodes les plus tragiques et héroïques de la Seconde Guerre mondiale et sans doute le plus émouvant de l’histoire de la musique.

Traduit de l’anglais par Thierry Piélat

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2014)

Brian Moynahan a publié de nombreux livres d’histoire. Pour celui-ci, il a rencontré les derniers survivants du siège et consulté des archives inédites des principaux musées russes. Il est le rédacteur en chef du Sunday Times pour l’Europe.

Informations bibliographiques