Cours d'histoire des états européens: depuis le bouleversement de l'empire romain d'occident jusqu'en 1789, Volume 46

Couverture
de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot, 1834
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 26 - avec honneur et avantage. En conséquence il est libre à SMI de toutes les Russies et à ses successeurs et héritiers de faire entrer ses troupes, dans tous les cas de nécessité, après en avoir amicalement prévenu le gouvernement polonais et obtenu son aveu, sur le territoire de la république, de
Page 26 - SM l'impératrice de toutes les Russies et à ses successeurs et héritiers tout le degré d'influence utile dans les mesures militaires et politiques', qu'une sage prévoyance, d'après un conseil préalable avec le gouvernement polonais, pourrait conseiller pour la sûreté et la tranquillité de la république,
Page 9 - base solide de la sûreté et de la tranquillité générale , ne s'empressaient d'y pourvoir par les moyens les plus vigoureux et les plus efficaces, SM l'impératrice de toutes les Russies et SM le roi de Prusse, incessamment après l'heureux renouvellement des traités d'amitié et d'alliance qui ont subsisté entre elles, se sont hâtées de porter toute leur attention sur un objet si important, et s'étant
Page 43 - dans leur amour pour la paix et le bonheur de leurs sujets, qu'il était de nécessité indispensable de procéder à un partage total de cette république
Page 26 - 8 promet que ces troupes, dans leur passage et dans leur séjour, observeront la plus sévère discipline; qu'elles ne se mêleront ni du gouvernement, ni de la police, ni des affaires entre particuliers, etc.
Page 42 - Fersen; arrivé à Opoczno, et manquant de vivres, il licencia son infanterie et essaya, avec les autres généraux et la cavalerie, à se retirer en Galicie. Mais, le 18 novembre, ils furent atteints à Radoczyn et forcés de se rendre prisonniers. La plupart des chefs de la dernière insurrection furent transportés en Russie. Ainsi finit l'insurrection de
Page 9 - et SM le roi de Prusse, incessamment après l'heureux renouvellement des traités d'amitié et d'alliance qui ont subsisté entre elles, se sont hâtées de porter toute leur attention sur un objet si important, et s'étant communiqué avec une confiance mutuelle leurs idées et leurs considérations
Page 20 - par tout l'empire de Russie du plein et libre exercice de leur religion, conformément au système de tolérance y introduit, mais ils seront aussi maintenus, dans les provinces cédées par
Page 25 - viennent de contracter entre elles, le plus grand poids de la défense contre toutes attaques auxquelles elles seraient exposées, tomberait nécessairement à la charge de l'empire de Russie, SM le roi et la république de Pologne

Informations bibliographiques