Mercure de France

Couverture
1779
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 23 - J'ai vécu plus que toi; mes vers dureront moins. Mais au bord du tombeau je mettrai tous mes soins A suivre les leçons de ta philosophie, A mépriser la mort en savourant la vie, A lire tes écrits pleins de grâce et de sens, Comme on boit d'un vin vieux qui rajeunit les sens.
Page 229 - Je défends le jeu. Si quelqu'un brave mes ordres, il bravera la providence , qui n'admet rien de fortuit ; il contredira le vœu de la nature, qui nous crie : Efpérez, mais travaillez ; les plus actifs seront les mieux traités.
Page 7 - D'un Dieu juste et clément est l'immortel ouvrage ; Vous avez tous les biens , ils ont tous les travaux ; Vous avez les remords , ils ont le doux repos. Rois qui nous gouvernez , portez mieux vos couronnes; Que les honnêtes gens soient vos seuls favoris ; Et , pour mieux dormir dans vos lits , Dormez un peu moins sur vos trônes.
Page 205 - Les calamités de la guerre se sont multipliées ; mais la cour de Versailles ne doit pas jusqu'à présent se vanter du succès de ses opérations militaires ; et l'Europe sait apprécier ces victoires navales, qui n'existent que dans les gazettes et dans les manifestes des vainqueurs prétendus.
Page 127 - Roquefcuil abandonna le cutter qu'il combattoit , ayant déjà perdu 50 hommes dans l'action , & vint au fecours de la Surveillante , pour la prendre à la remorque. M. Dufréneau , Officier auxiliaire , fut chargé...
Page 75 - LL. MM. & la Famille Royale ont figné le Contrat de Mariage du Comte de Ligniville , Comte du St- Empire , ancien Capitaine de vaifleau , avec Mlle.
Page 32 - Italie , contenant les dérails de la pofition des lieux, de leurs dirtances , des routes de communication , du nombre & du prix des portes , des curiofités qui fe trouvent dans chaque ville, comme les tableaux les plus célèbres, les plus beaux morceaux de fculptures, les antiquités, les cabinets, bibliothèques, &c. avec des cartes particulières des principales routes. Paris, veuve Duchefne , 1778, in-12.
Page 205 - ... réglent les obligations et les procédés de l'amitié nationale. L'adresse de la cour de Versailles à brouiller sans cesse deux suppositions, qui n'ont rien de commun, est la conséquence naturelle d'une politique fausse et insidieuse, incapable de soutenir la lumière du grand jour. Les sentiments et les démarches du roi, qui n'ont point à redouter l'examen le plus sévère, l'invitent au contraire à distinguer clairement ce que ses ennemis ont confondu avec tant d'artifice. 11 n'appartient...
Page 23 - Aussi, lorsque mon pouls, inégal et pressé, Faisait peur à Tronchin, près de mon lit placé, Quand la vieille Atropos, aux humains si sévère, Approchait ses ciseaux de ma trame légère, II a vu de quel air je prenais mon congé ; II sait si mon esprit, mon cœur, était changé.
Page 139 - Se fes expériences fur les effets de la chaleur artificielle fur les animaux des climats dont la température diffère du nôtre , a eu le même fuccès cette année que l'année dernière , dont je rendis compte de fa part à l'Académie ; ainfi cette dernière expérience confirme parfaitement la première , & ne...

Informations bibliographiques