Le cas Spencer: religion, science et politique

Couverture
Presses universitaires de France, 1998 - 358 pages
0 Avis
Herbert Spencer est de nos jours un auteur presque totalement oublié. Le fait est pour le moins surprenant au regard de la très forte influence qu'il a exercée sur l'ensemble de la pensée européenne dans la seconde moitié du XIXe siècle, et aux Etats-Unis jusque dans les années trente. Pour comprendre cet apparent oubli, les auteurs s'efforcent de prendre la mesure du phénomène social considérable qu'a constitué le spencérisme. Ils analysent en premier lieu les racines religieuses de l'ensemble de ses idées philosophiques, scientifiques et politiques. Ils redécouvrent ensuite l'ampleur d'une œuvre qui suscita les commentaires des plus grands penseurs de son temps : Comte, Darwin, Huxley, Littré, Renouvier, Stuart Mill, Taine, etc. Des systèmes entiers se sont construits avec Spencer (la psychologie de Ribot) ou contre lui (la sociologie de Durkheim, la philosophie de Bergson). Quelle part essentielle de la vision du monde qui fut celle de son époque exprime-t-il donc ? Que signifient au XIXe siècle en Europe les idées de la Science, de Nature, d'Evolution, de Progrès, d'individu, de Technique ? Que nous apprend le spencérisme sur l'histoire des sciences, l'histoire des religions, l'histoire de la philosophie politique et même l'histoire du capitalisme ? En analysant les raisons du succès de Spencer en son temps, les auteurs mettent à jour un héritage culturel que nous avons reçu en partage souvent à notre insu.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

INTRODUCTION
1
LA JEUNESSE DE SPENCER
7
ÉBAUCHE DUNE THÉORIE GÉNÉRALE DE LÉVOLUTION
41
Droits d'auteur

19 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques