Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]

DE LA

LANGUE DE MOLIÈRE

ET DES

ÉCRIVAINS DU XVII SIÈCLE,

SUIVI D'UNE LETTRE

A M. A. F. DIDOT,

SUR QUELQUES POINTS DE PAILOLOGIE FRANÇAISE ,

PAR F. GÉNIN,

PROFESSEUR A LA FACULTÉ DES LETTRES DE STRASBOURG.

PARIS,
LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES,
IMPRIMEURS DE L'INSTITUT,

RUE JACOB, 56.

1846.

171.

LIO J. P. DE BÉRANGER.

Voici un livre sur la langue du plus admirable écrivain qui jamais ait fait parler la raison et l'esprit en français. On vit chez lui, de niveau, le caractère de l'homme et le génie du poëte. La dédicace de cet ouvrage revenait de droit au dernier et plus proche parent de celui qui en a fourni la matière. Recevez-la donc , mon cher Béranger, comme l'hommage d'une sincère admiration et de l'affection la plus dévouée.

F. Génin.

Du Bignon, 1er octobre 1846.

« PrécédentContinuer »